Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Lex Roth


Photo :
© Wolfgang Osterheld

Lex Roth

Alex Roth
Wiltz

Pseudonymes : Alirot ; A.R. ; aro ; LR ; l.r. ; L.R. ; Monni Lex ; P.W. ; Rolex ; A. Roth ; Pol Wilmes

Lex Roth est l’oncle de Claude Schmit. Après avoir fréquenté le Lycée classique de Diekirch et l’École normale d’instituteurs, il enseigne, à partir de 1954, à Clemency. Après des études supplémentaires, il entame une carrière d’enseignant au Centre d’enseignement professionnel de l’État. En 1980, il est nommé professeur attaché au ministère de la Culture et, en 1988, directeur du Service information et presse du gouvernement. Depuis 1972, Lex Roth est membre correspondant de l’Institut grand-ducal, section de linguistique, de folklore et de toponymie, depuis 1997 section de linguistique, d’ethnologie et d’onomastique.

Lex Roth s’est engagé en faveur de la langue luxembourgeoise dans différents domaines. Comme enseignant dans un centre de formation professionnelle, par exemple, il a utilisé un dictionnaire illustré pour recueillir les termes techniques de divers métiers, afin de préserver certains mots qui n’étaient plus utilisés ou oubliés. En 1971, il a été le président fondateur d’Actioun Lëtzebuergesch, dont il est vice-président depuis 1998. Il s’est donné pour objectif l’usage de la langue luxembourgeoise à l’oral et à l’écrit dans les lieux publics, que ce soit à l’église, dans les faire-part publiés dans la presse ou sur les panneaux routiers indiquant les noms des localités. Il a également préconisé l’utilisation de toponymes luxembourgeois. Lex Roth a publié des articles dans Eis Sprooch (association Actioun Lëtzebuergesch), a contribué à diffuser l’orthographe luxembourgeoise dans 20 émissions de Hei elei Kuck elei et a animé plusieurs rubriques radiophoniques ou en ligne : Een Ament fir eis Sprooch, diffusée à 2 500 reprises sur RTL Radio Lëtzebuerg entre 1972 et 1984 ainsi que 1 000 reprises sur DNR entre 1993 et 1998 ; 500 commentaires entre 2009 et 2019 dans la rubrique Eis Sprooch mam Lex Roth sur RTL.lu ; E Këppche fir eis Sprooch, avec quelque 800 articles dans le Luxemburger Wort, le Tageblatt et la Revue ; 270 articles sous le titre d’Eng Klack fir eis Sprooch dans le Luxemburger Wort et le Lëtzebuerger Journal. Ces derniers ont été publiés sous forme de livre en 2020. Dans ses articles, Lex Roth évoque la reconnaissance sociale et politique de la langue luxembourgeoise et commente des questions d’orthographe, de sémantique, de phonétique et de phraséologie. Il y aborde également la dialectologie, la politique linguistique et l’évolution du langage.

Depuis 1976, il propose des cours de luxembourgeois pour étrangers et, depuis 1981, également pour les Luxembourgeois. Après avoir conçu le matériel didactique pour accompagner ses cours, il participe à l’élaboration du livre scolaire Lëtzebuergesch Texter fir Postprimär Schoulen (1982) et du manuel Kommt, mir léiere Lëtzebuergesch (1983). Il s’investit pour l’emploi des noms de localités et de rues luxembourgeois et a collaboré à la révision des noms de lieux-dits par l’Administration du cadastre. En collaboration avec Pierre Werner, il a été l’initiateur de la loi régissant l’emploi des langues de 1984. En 2003, l’Actioun Lëtzebuergesch lui décerne la plaquette en or Dicks-Rodange-Lentz. Avec le soutien de l’Actioun Lëtzebuergesch, Lex Roth a tout mis en œuvre pour la réalisation du monument à Michel Rodange et du sentier culturel Reenert à Wiltz. Ce projet est documenté dans la brochure Michel Rodange. Reenert. Monument a Kulturwee Woltz (2004). En 1985 et 1987, Lex Roth avait déjà présidé les commissions des monuments Gëlle Fra et Grande-Duchesse Charlotte. En 2006, il édite un recueil sur des mots et tournures idiomatiques en luxembourgeois dans Eises…: 100%? - 90%? 80%? - 50%?. Il poursuit dans cette voie en 2018 sous le titre Abeejo! Majo dajee elo, avec des traductions de tournures idiomatiques en allemand, français et anglais.

Sur le plan littéraire, Lex Roth a principalement réalisé des traductions. Depuis 1987, il a traduit en luxembourgeois dix bandes dessinées des séries Tintin et Astérix ainsi que vingt-trois livres illustrés se référant à des films des studios Walt Disney. En 2019, il traduit en luxembourgeois la bande dessinée De Willibrord an Iechternach. Faablen (2e édition: Fabelen) op Lëtzebuergesch verzielt est l’adaptation de fables de Jean de La Fontaine, tandis que Lëtzebuerger Määrchen Album reprend huit contes populaires de la littérature mondiale. Il est l’auteur de la version luxembourgeoise des aventures d’Igor le Chat de Mara Montebrusco-Gaspari. Depuis 2004, Lex Roth traduit des livres pour enfants expliquant les maladies et les handicaps, tels que De Chimio Kasperl a seng Juegd op d’Kriipszellen, d’après un ouvrage de Helle Motzfeldt. Il a tout d’abord proposé une version luxembourgeoise de fables de Jean de La Fontaine pour la Banque et caisse d’épargne de l’État, qui organise chaque année des représentations théâtrales pour les écoles ; en 2016, un livre audio avec vingt fables traduites par lui a d’ailleurs paru. En 2016, De klenge Prënz, sa traduction du classique d’Antoine de Saint-Exupéry – que Josy Braun a également traduit en luxembourgeois – est publiée. En 2020, il traduit La Peste d’Albert Camus en luxembourgeois.

Au-delà de ses nombreuses traductions, il est l’auteur de ses propres textes, comme la légende Melusina, illustrée par Muriel Moritz, ou le recueil de poèmes pour enfants et adultes d’Milly Maus an aner Dichtereien, qui reprend à l’instar de D’Maus Ketti d’Auguste Liesch le thème du rat de ville et du rat des champs d’Ésope et de Horace.

Cet article est signé Roger Muller et Claude Kremer

Publications

Participations diverses

Traductions

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Actioun Letzebuergesch)
    Noms utilisés
    Lex Roth
    l.r.
  • Titre des périodiques
    Geschwënn
    Noms utilisés
    Lex Roth
  • Titre des périodiques
    Klack fir eis Sprooch (Eng) (Actioun Lëtzebuergesch)
    Noms utilisés
    Lex Roth
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    Lex Roth
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    LR
    Lex Roth
    P.W.
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Lex Roth
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Monni Lex
    A.R.
    Alirot
    aro
    L.R.
    A. Roth
    l.r.
    Lex Roth
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Lex Roth
  • Titre des périodiques
    Zack
    Noms utilisés
    Rolex

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Actioun Lëtzebuergesch - Eis Sprooch (1971- )
  • CPLL - Conseil permanent de la langue luxembourgeoise
  • Institut grand-ducal Section de linguistique, de folklore et de toponymie (1935-97)
  • Institut grand-ducal Section de linguistique, d'ethnologie et d'onomastique (ab 1997)
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]
  • RTL / Radio Luxemburg

Archives

Citation:
Roger Muller/Claude Kremer, « Lex Roth », sous : , mise à jour du 27.05.2021, consulté le .