Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Tullio Forgiarini


Photo :
© Philippe Matsas/CNL

Tullio Forgiarini

Luxembourg-Neudorf

Pseudonymes : tuffo

Tullio Forgiarini est le fils d’un père italien et d’une mère luxembourgeoise. Après son baccalauréat au Lycée de garçons à Luxembourg en 1985, il suit des études d’histoire à Luxembourg et à Strasbourg. Depuis 1989, il enseigne l’histoire, le latin et la géographie au Lycée du Nord à Wiltz, entre autres dans des classes spéciales pour jeunes en difficulté.

Tullio Forgiarini écrit des romans, mais aussi des récits, des scénarios et des pièces de théâtre, aussi bien pour adultes que pour adolescents et enfants. Ses textes se caractérisent par une critique omniprésente de la société actuelle et par un humour noir. Les premiers textes sont uniquement en français ; par la suite, il utilise également le luxembourgeois et l’allemand. En 2018, un texte en anglais est repris dans l’anthologie Fresh from the Fountain.

Inspiré par la série noire et les bandes dessinées, Tullio Forgiarini écrit des polars et romans noirs en français, qu’il aime entremêler de citations allant de Baudelaire au groupe rock Noir Désir en passant par Camus. Il dévoile dans ses textes les travers de la société petite-bourgeoise du Luxembourg. Miss Mona (2000) montre des abus sexuels sur enfants, l’hypocrisie et des tendances fascistes existant derrière la façade des milieux éducatifs et culturels, à travers les investigations de l’inspectrice Martine Martin. Martine Martin enquête également dans Carcasses (2004), qui évoque l’immigration illégale et la traite d’êtres humains. Dans le road-movie sanguinolent La Ballade de Lucienne Jourdain (2001), une vieille dame se libère de sa vie antérieure ; le texte est réédité en 2015 avec de légers changements et des illustrations de Vincent Biwer. Karnaval est un récit illustré avec des graffitis de Spike, écrit pour l’inauguration du Musée d’art moderne Grand-Duc Jean (Mudam) en 2006. Il s’agit d’un dialogue entre un détective privé ambigu et une jeune employée du musée, qui intègre des réflexions sur l’art contemporain. Le roman La Énième Mort d’Ernesto Guevara de la Serna, dit le Che (2007) intègre à une nouvelle enquête de l’inspectrice Martine Martin les mythes du Bommeleeër, un poseur de bombes dans le Luxembourg des années 1980, et de Che Guevara, qui ont tous deux marqué la jeunesse de l’auteur. Le personnage de la policière licenciée Martine Martin est également intégré dans les romans noirs de Serge Basso de March et Enrico Lunghi. En 2019, Anita Gretsch (Claire Leydenbach), Nathalie Ronvaux, Jeff Schinker et Tullio Forgiarini sont invités à influencer par un petit texte de leur plume la trame du roman Vrais masques et fausses façades (2019) du duo Basso-Lunghi.

Avec le roman Amok (2011), Tullio Forgiarini change de registre et de langue en mettant en scène et en analysant en luxembourgeois des sujets comme la violence et la négligence sociale de jeunes en difficulté. Le texte s’adresse aussi bien à des adultes qu’à des adolescents. Une adaptation cinématographique, collaboration de Donato Rotunno et Nicolas Steil avec l’auteur, sort en salles en mars 2015 sous le titre Baby(a)lone ; le film est réalisé par Donato Rotunno. Une traduction d’un extrait d’Amok en anglais, effectuée par Tom Johanns, est intégrée à la brochure présentant les lauréats de l’European Union Prize for Literature (2013). En 2019 paraît une traduction italienne d’Amok par Christian Welter.

De Ritter an der Kartongsrüstung (2016) est la première nouvelle pour enfants de Tullio Forgiarini, dans laquelle deux jeunes chevaliers vivent une série d’aventures dans un monde à la croisée de l’imaginaire et de la réalité. Les deux protagonistes ne correspondent pas vraiment à l’archétype du chevalier des contes de fées.

Avec Lizardqueen (2016), Tullio Forgiarini s’adresse en langue allemande à des lecteurs plutôt adolescents. Il s’y présente comme l’éditeur du journal intime d’une femme morte appelée Mona, que celle-ci lui aurait confié après sa mort. L’adolescente voyage entre terre, ciel et enfer et se fait accompagner lors de ce périple par sa mère, son beau-père, un mi-ange, des diables et d’autres créatures issues du monde des ténèbres. Une histoire similaire constitue le thème du fragment de scénario en français Halfangels, paru dans l’anthologie des Walfer Bicherdeeg Hasta la vista, Johnny! (2011). Mona Biblisch, avec ses cheveux bleus dans Lizardqueen, fait référence à Miss Mona, alias Mona Cavalier, dont les cheveux bleus et le maquillage blanc sont une allusion directe à Jil Bioskop, héroïne de la trilogie de bandes dessinées Nikopol d’Enki Bilal.

En 2016, la première pièce de théâtre de Tullio Forgiarini, Du ciel, est créée au TOL. Le texte, traduit de l’original luxembourgeois en français par l’auteur, aborde avec un humour très noir la question des réfugiés. Une réfugiée apparemment morte se retrouve en plein milieu d’un salon luxembourgeois. Une fois ressuscitée, elle chamboule la société luxembourgeoise et son hypocrisie. La version initiale luxembourgeoise Vum Himmel est jouée en 2019 par le Kaleidoskoptheater à Bettembourg dans une mise en scène de Jean-Paul Maes.

Tullio Forgiarini est ou a été collaborateur des journaux Tageblatt, Livres-Bücher, Forum, Den neie Feierkrop ainsi que Grénge Spoun (woxx) et son supplément littéraire ex-libris. En 2001, il publie la rubrique Le Petit Dico du Polardeux pour le Journal du Polar parisien. Des textes paraissent dans les anthologies des Walfer Bicherdeeg D’Messer am Réck (2006), Konterlamonter (2008) et Fester feieren (2014) ; dans les anthologies … Wat mir sinn. Petites mythologies du Grand-Duché (2008) et En partage – Le Luxembourg d’ici et d’ailleurs (2013), Fragment 3793 (2013) et Impossible Readings = Lecture impossible (2016). Certains de ses textes ont paru en traduction roumaine et espagnole.

Le roman La Ballade de Lucienne Jourdain est primé lors du concours littéraire « Libertés de l’association Liberté de Conscience » en 2000, alors que le roman Amok reçoit en 2013 le Prix de littérature de l’Union européenne.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Traductions

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Tullio Forgiarini
  • Titre des périodiques
    ex-libris. ein Informationsblatt der Lieszeechen asbl
    Noms utilisés
    Tullio Forgiarini
  • Titre des périodiques
    Feierkrop (De) / neie Feierkrop (Den) / DNF. onofhängegt zatirescht Wocheblat
    Noms utilisés
    Tullio Forgiarini
  • Titre des périodiques
    Journal du Polar. Le mensuel du polar et de la culture urbaine.
    Noms utilisés
    Tullio Forgiarini
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Tullio Forgiarini
  • Titre des périodiques
    woxx / Grénge Spoun. déi aner Wochenzeitung = l’autre hebdomadaire
    Noms utilisés
    tuffo

Études critiques

Distinctions

Membre

  • A:LL Schrëftsteller*innen
Citation:
Nicole Sahl, « Tullio Forgiarini », sous : , mise à jour du 16.11.2020, consulté le .