Henri Meier

Heinrich Meier; Henri Meier-Heucké

Pseud.: amo ; M.

Asnières () - Esch-sur-Alzette


Photo: Henri Meier
Henri Meier
Photo: ©

Henri Meier passa une partie de son enfance et de sa jeunesse à Dudelange. De 1906 à 1909 il fit des études à l’École normale des instituteurs. Après de premiers postes à Heinerscheid, à Drauffelt et à Kockelscheuer il devint à partir de 1913 instituteur à Esch/Alzette. Dès 1907 se mit en place au niveau international le mouvement ido, une langue internationale comme l’espéranto, dans lequel H. M. s’engagea, entre autres dans le but de faciliter la compréhension entre les ouvriers de tous les pays. Il s’impliqua apparemment dans le mouvement communiste naissant. Pendant la 2e Guerre Mondiale, H. M. collabora avec l’occupant nazi et fut condamné à la libération. Dans les années 1950, il fut cofondateur de l’association végétarienne Association Luxembourgeoise pour l'Alimentation Rationelle, s’intéressa à la macrobiotique et se promenait avec une baguette de radiesthésiste. Il fut bien connu à Esch sous les sobriquets de Ido-Meier ou Pendelmeyer et intégra sous ce dernier le roman Perl oder Pica de Jhemp Hoscheit.

Henri Meier œuvra activement pour la langue Ido et donna des cours. En 1924, il organisa un Congrès international d'Ido à Luxembourg, alors que l'édition organisée pour septembre 1914 avait du être annulée à cause de l'éclatement de la Première Guerre mondiale. Cette organisation se déroula en collaboration avec e.a. Michel Hever, Meisy Mongenast-Servais, E.J. Klein et Jacques Koerperich. Il contribua à de nombreuses revues internationales Ido et Esperanto et édita au Luxembourg des revues comme Ido-Korespondo-Revue (1914), l‘annuaire Yarlibro Idista (1922) ainsi que la grammaire de Louis de Beaufront Kompleta gramatiko detaloza di la linguo internaciona Ido (1925). L‘édition commentée des lettres des philosophes et mathématiciens  Bertrand Russell et Louis Couturat Correspondance sur la philosophie, la logique et la politique avec Louis Couturat (1897-1913), parue 2001, a été rendue possible par la découverte à la fin des années 70 de la correspondance quasi complète entre les deux philosophes et mathématiciens dans la cave de H. M., trouvaille s’expliquant probablement par le fait que Louis Couturat était un des fondateurs du mouvement Ido.

Henri Meier a traduit la comédie Mumm Se’s de Dicks en Ido. D’après ses propres indications probablement, son collègue instituteur Michel Molitor rapporte dans Der luxemburgische Lehrer qu’il aurait traduit d’autres textes luxembourgeois français ou allemand en Ido et des textes luxembourgeois et allemands vers le français, mais ceux-ci n’ont pas pu être localisés.

Nicole Sahl

Traductions et adaptations par l'auteur

Titre Année Langue Genres yearsort
D’Mumm Se’s. Komedio en un Akto da Dicks. Tradukita de la luxemburgiana dialekto da H. Meier
Dicks (Edmond de la Fontaine) [Auteur(e)]
Henri Meier [Traducteur, -trice]
1924
IDO
1924

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
arme Teufel (Der). Organ der sozialdemokratischen Arbeiterpartei Luxemburgs
amo
Junge Welt. Literatur-Kunst-Sport-Schönheit
Henri Meier-Heucké
Schmiede (Die)
M.
Henri Meier

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1955 Sind Wünschelrutengänger Schwindler? In: Revue (27.8.1995) Nr. 35, S.16-19
Tony Lammar
1998 On l'appelait "Pendelmeier", "Ido-Meier", "Muppi", "Booki" .... In: Die Warte-Perspectives 12.03.1998
2014 Katholiken sprechen Volapük, Sozialisten Ido. In: d'Lëtzebuerger Land 22.08.2014, S. 11
Henri Wehenkel
2016 Un génie de province - Henri Meier-Heucké. Biographies luxembourgeoises (11). In: d'Lëtzebuerger Land 15.04.2016, p. 12
Marc Thoma
2018 Et wor emol … zu Lëtzebuerg: "De Pendelmeier". In: Tele.rtl.lu 29.05.2018

Membre

Nom
IDO-Bewegung
Dernière mise à jour 07.08.2018