Jean-Jacques Ménard

Jak. Ménard

Pseud.: J. Figaro ; J. M*****

Luxembourg - Arlon ()


Photo: Jean-Jacques Ménard
Jean-Jacques Ménard
Photo: ©

Jean-Jacques Ménard fréquenta l'école primaire pendant quatre ans avant de suivre une formation de coiffeur. À l'âge de seize ans, il sillonna la France pendant trois ans comme compagnon. Lorsqu'il rentra au Luxembourg, il se présenta au service militaire. En 1858, il ouvrit un salon de coiffure à Arlon, où il devint conseiller communal par la suite.

Jean-Jacques Ménard écrivit en luxembourgeois, mais souligna qu'il ne suit pas à la lettre les règles orthographiques établies par Edmond de la Fontaine à cause des différences phonétiques existant entre le luxembourgeois et le dialecte arlonais. Parmi ses chansons populaires en français et en luxembourgeois, on trouve des poèmes de circonstances comme des vœux du nouvel an ou des chansons d'anniversaire patriotiques, mais aussi des chansons satiriques et amusantes, mis en musique entre autres par Antoine Clesse. En 1859, Jean-Jacques Ménard écrivit sa première comédie, Den Arme Reiche Schnedder, suivie de neuf comédies en luxembourgeois et une en français. Ses pièces sont recueillies dans l'ouvrage Théâther et représentées par la troupe de théâtre arlonaise Les philanthropes. La plupart des pièces jouent à Luxembourg et s'inspirent des comédies classiques de Molière.

Des moqueries parurent dans les journaux satiriques D'Wäschfra (12.08.1871) er De Letzeburger (11.09.1897).

Claude D. Conter

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Poésies et chansons populaires françaises et allemandes
Jean-Jacques Ménard [Auteur(e)]
1871
FRE LTZ
1871
Rose. Comédie en trois actes et en vers
Jean-Jacques Ménard [Auteur(e)]
1877
FRE
1877
Chansons inédites avec les airs notés. 4 vol.
Jean-Jacques Ménard [Auteur(e)]
1889
LTZ FRE
1889
Les derniers chants d'un ouvrier. Zwéten Dél: Deitsch Gedichten
Jean-Jacques Ménard [Auteur(e)]
1896
LTZ FRE
1896
Théâther
Jean-Jacques Ménard [Auteur(e)]
1907
LTZ
1907

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Luxemburger Landes-Kalender. mit Preisräthseln, Erzählungen, Belehrungen und Adressen [...]
Jean-Jacques Ménard

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Unbekannt
1871 Dichter a Parrekemècher. In: D'Wäschfra, 12.08.1871, S. 1
1910 Selbstbiographie. In: Luxemburger Bruderbund: Festprogramm Schobermesse. Section 3 (Rogers Park). 1910, [S. 77]
Unbekannt
1914 Les disparus: Jean-Jacques Menard. In: Les Nouvelles du Jour 25.12.1914, p. 2
Paul Mergen
1974 Un poète-barbier et un poète-ouvrier. In: Arlon centre commercial 15 (1974), [s.p.]
Jean-Marie Triffaux
2002 Combats pour la langue dans le pays d'Arlon aux 19e et 20e siècles. Une minorité oubliée ?

Membre

Nom
Wörterbuch der luxemburgischen Mundart (1906)
Dernière mise à jour 05.08.2016