Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Joseph Hurt


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Joseph Hurt

Josef Hurt
Grevenmacher Grevenmacher

Pseudonymes : H. ; h. ; H.t. ; J.H. ; -t.

Joseph Hurt est le fils d’un serrurier. Après avoir fréquenté l’école primaire de Grevenmacher et le Gymnase d’Echternach, il entame des études de théologie et est ordonné prêtre en 1918. En 1919, il est vicaire à Grevenmacher puis à Esch-sur-Alzette. Ensuite, il est nommé prêtre au Rollingergrund en 1926, à Hamm en 1930, à Wiltz en 1940, à Pintsch en 1945 et à Aspelt en 1952, avant de rentrer à Grevenmacher en 1958.

Joseph Hurt a conçu de nombreux articles d’histoire locale, consacrés entre autres à Enscherange, Hamm, Weimerskirch, Wilwerwiltz et Grevenmacher. Ils ont paru dans des brochures locales, dans le calendrier An der Ucht ainsi que dans les journaux Luxemburger Wort, Warte-Perspectives, Lëtzebuerger Sonndesblad, Heimat und Mission, Landwûol, T’Hémecht et Revue. Hurt s’est livré en outre à d’importantes études sur Pierre d’Aspelt et les statues de saints dans les églises paroissiales du Luxembourg. Ainsi, il évoque le culte de saint Donat dans la région du Kiischpelt dans Donatusbüchlein. Gebete und Gesänge zum grossen Patron und Schützer gegen Ungewitter (1948). Der Kreuzerberg und seine Geschichte (1956) est consacré au lieu de naissance de Hurt, Grevenmacher. À l’occasion du quarantième anniversaire des Caves coopératives Grevenmacher, il rédige la brochure Feuilles commémoratives 1921-1961 et réalise une bibliographie au sujet du vin luxembourgeois en collaboration avec Max Goergen. Son dictionnaire du dialecte de Grevenmacher, Gréiwemaacher-Ausdréck a Riedensaarten, est resté inédit.

Joseph Hurt s’est beaucoup intéressé aux activités créatives au Luxembourg, notamment à la littérature et au théâtre. Ainsi, il a rédigé le manuel Klein-Kino in unsern Vereinen à l’attention de la Fédération des associations de jeunes catholiques en 1931. Lors de son passage comme vicaire à Esch-sur-Alzette, il s’engage en faveur des représentations théâtrales des jeunes et soutient René Deltgen, qui se produit plus tard sur les scènes allemandes. En collaboration avec Victor Neuens, Hurt fonde le journal Jonghémecht en 1926, au sein duquel il anime une rubrique de théâtre. En 1933, il publie Ein Theaterrundgang durch Luxemburg, à l’origine duquel figure une série d’émissions radiophoniques et d’articles dans le Luxemburger Wort. L’ouvrage Theater in Luxemburg, publié une première fois dans une édition spéciale de Jonghémecht en 1938, fait figure d’ouvrage de référence jusqu’à aujourd’hui et est réédité en 1989. Il retrace l’histoire du théâtre luxembourgeois jusqu’en 1855. Hurt décède avant d’avoir pu publier le deuxième tome, prévu pour le millénaire de la ville de Luxembourg en 1963.

À la fin des années 1940, Joseph Hurt est à l’origine des Kiischpelter Spiller et conçoit en collaboration avec Max Goergen les pièces D’Kiischpelter Donatispill (1948), Spill vum Wölle Grof (1949) et D’Kiischpelter Spill vun den dre'i Kre'izer (1950). Il s’agit de pièces inspirées des mystères du Moyen Âge, qui ont pour cadre un village de l’Oesling. Elles sont représentées par des acteurs amateurs sur des scènes en plein air à Pintsch, Wilwerwiltz et Enscherange. Le texte complet des Spiller a été publié dans le volume Beiträge zur Geschichte des Kiischpelt (2011).

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    An der Ucht. Letzeburger Familjekalenner
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Actioun Letzebuergesch)
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Heimat und Mission
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Hémecht / Ons Hémecht / 'T Hémecht
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Jonghémecht / Jong-Hémecht. Zeitschrift für heimatliches Theater, Schrift- und Volkstum
    Noms utilisés
    H.
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Landwûol / Bleif dohém. Luxemburger Verein für ländliche Wohlfahrts- und Heimatpflege
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Sonndesblad / Luxemburger Sonntagsblatt / Luxemburger Sonntagsblättchen (Luxemburger Sonntags-Blättchen für Stadt und Land)
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    J.H.
    Joseph Hurt
    h.
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Obermosel-Zeitung / OMZ
    Noms utilisés
    -t.
    H.t.
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Revue Luxembourgeoise. (publiée par l'Université Populaire de Luxembourg)
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Unio'n (D'). Organ vun der "Unio'n" [puis] quotidien de la résistance luxembourgeoise
    Noms utilisés
    J.H.
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Joseph Hurt
  • Titre des périodiques
    Zeitung für kleine Leute
    Noms utilisés
    Joseph Hurt

Études critiques

Archives

  • - Grand Séminaire de Luxembourg: Ms LUX 200 1152
  • ANLux
  • BNL Ms 599
Citation:
Germaine Goetzinger, « Joseph Hurt », sous : , mise à jour du 11.12.2020, consulté le .