Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Ernest Bisdorff


Photo :
© Collection CNL

Ernest Bisdorff

Weilerbach Luxembourg

Pseudonymes : E.B.

Ernest Bisdorff est le fils d’un clerc de notaire. Après ses études secondaires au Gymnase d’Echternach et à l’École industrielle et commerciale à Luxembourg, il fait des études de lettres allemandes et françaises aux universités de Bonn et de Paris. Il est professeur d’allemand et de latin à l’Athénée de Luxembourg de 1934 à 1972, avec une interruption pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1943, Ernest Bisdorff et son épouse sont déportés, d’abord dans le camp de Schreckenstein, puis à Hönningen sur le Rhin jusqu’en 1945. En 1950, il succède à Nikolaus Hein comme professeur de littérature allemande aux Cours supérieurs, par la suite Cours universitaires et Centre universitaire de Luxembourg.

Ernest Bisdorff fait partie des représentants de la bourgeoisie cultivée libérale luxembourgeoise et se distingue notamment en tant qu’orateur et conférencier. Après la guerre, il publie des critiques théâtrales et littéraires en français dans d’Hémecht – La Patrie et D’Unio'n. Après 1945, il signe des chroniques sur la littérature, la musique, la culture, les questions de société et les sports dans d’Lëtzebuerger Land, Journal des professeurs et Les Cahiers luxembourgeois, principalement en allemand et occasionnellement en français.

Sa traduction en allemand du drame Les Taupes d’Edmond Dune est restée inédite. Ernest Bisdorff a consacré en outre plusieurs études à Thomas Mann ; quelques-uns de ses essais sur la littérature allemande ont paru dans Academia et dans Arts et lettres. Par ailleurs, il a publié des récits autobiographiques dans nos cahiers, notamment Die Bombe, consacré à sa jeunesse, et Die Befreiung, dans lequel il raconte les années de guerre. À partir de 1978, Ernest Bisdorff est membre de l’Institut grand-ducal, section des arts et des lettres.

Cet article est signé Frank Wilhelm

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Academia. Mitteilungen aus dem Luxemburger Katholischen Akademiker-Verein
    Noms utilisés
    Ernest Bisdorff
  • Titre des périodiques
    Arts et lettres. publication de la Section des arts et des lettres de l'Institut grand-ducal
    Noms utilisés
    Ernest Bisdorff
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    E.B.
    Ernest Bisdorff
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Ernest Bisdorff
  • Titre des périodiques
    Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
    Noms utilisés
    E.B.
  • Titre des périodiques
    Journal des professeurs
    Noms utilisés
    Ernest Bisdorff
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Ernest Bisdorff
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Ernest Bisdorff
  • Titre des périodiques
    Unio'n (D'). Organ vun der "Unio'n" [puis] quotidien de la résistance luxembourgeoise
    Noms utilisés
    E.B.
    Ernest Bisdorff

Études critiques

Membre

  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres

Archives

Citation:
Frank Wilhelm, « Ernest Bisdorff », sous : , mise à jour du 01.12.2020, consulté le .