Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Laurent Fels


Photo :
© Collection CNL

Laurent Fels

Esch-sur-Alzette

Laurent Fels fréquente l’école primaire à Mondercange et Pontpierre. Après son baccalauréat au Lycée de garçons à Esch-sur-Alzette en 2003, il fait des études de lettres françaises et de philologie classique aux universités de Luxembourg et de Metz. Depuis 2009, il est professeur de français et de latin au Lycée d’Echternach et, depuis 2013, professeur de culture générale en classe préparatoire aux grandes écoles de France dans le même lycée. En 2014, il finit son doctorat en philosophie et lettres sur la poésie et les sciences chez Saint-John Perse à l’université de Lorraine.

Laurent Fels est poète, essayiste et critique littéraire. Ses recherches portent sur la poésie française des XIXe aux XXIe siècles. Il a publié plusieurs études sur la vie et l’œuvre du diplomate et poète français Saint-John Perse, dont celle de 2009 est une analyse approfondie du poème Anabase. Il est également l’auteur de nombreux articles sur la littérature francophone, notamment sur Baudelaire, Marcel Pagnol, le poète roumain Constantin Frosin ou la poétesse française Élisa Huttin. Depuis 2007, il est collaborateur scientifique de la Society for French studies de l’université d’Oxford et, de 2008 à 2011, de la Société de littérature générale et comparée de l’Université du Luxembourg. Depuis 2010, il est membre du centre de recherche « Écritures » de l’université de Lorraine.

Laurent Fels s’engage également pour la littérature francophone en tant qu’éditeur. Depuis 2004, il est membre du comité de lecture de la maison d’édition Estuaires, pour laquelle il a rédigé une contribution à l’anthologie Le Mur. Depuis 2009, il s’occupe de la série Regards sur la poésie du XXe siècle aux Presses universitaires de Namur. En 2004, il fonde, avec l’écrivain et éditeur parisien Joseph Ouaknine, la revue trimestrielle Les Cahiers de poésie. Fondateur, en 2005, des éditions Poiêtês, qui publient de la poésie et des essais en langue française, il y dirige l’édition des œuvres complètes du poète lorrain Jean Kobs.

Disciple et ami des poètes luxembourgeois Nic Klecker, José Ensch, Émile Hemmen et René Welter, Laurent Fels est également poète en son propre nom. Il a publié des articles et poèmes dans les revues littéraires luxembourgeoises Kulturissimo, Die Warte, Estuaires et Galerie ainsi que dans les revues étrangères Inédit Nouveau (Belgique), Traversées (Belgique) et Courrier international de la Francophilie (Roumanie). Des extraits de Café luminal de Robert Gliedner ont paru en 2009, en traduction française par Laurent Fels, dans Les Cahiers de poésie (France).

Depuis ses débuts en 2004 avec Voyage au bout de l’étoile, il a publié bon nombre de recueils. Son œuvre reflète l’intérêt du poète pour les littératures et philosophies orientales. Évocations imagées condensées, fragments qui s’épanouissent dans des sens profonds et inattendus, le lyrisme philosophique, voire ésotérique de Fels côtoie la mort, la guerre et la solitude aussi bien que la nature et des moments furtifs de bonheur. Symbolismes mythiques se joignent aux allusions littéraires, en palimpsestes travaillés. Les textes de Fels, tels Îles enchantées ou Paroles oubliées (2005), invitent le lecteur à la réflexion sur le temps qui passe, la mort inéluctable, le silence qui masque le désespoir, le rôle de la littérature et les rapports humains. En 2013, il présente son premier recueil de poèmes en langue allemande, Elfenbeintestament. L’ouvrage présente une réflexion sur le rôle de la poésie dans le monde contemporain. L’orthographe minimaliste dépourvue de majuscules et de toute ponctuation inutile encourage des interprétations complexes et multifacettes.

Plusieurs œuvres de Laurent Fels ont paru en éditions bilingues ou trilingues, telles Dire l’Indicible et Le Cycle du Verbe (2005), avec des traductions allemandes de Chantal Scheiwen, Comme un sourire, traduit en arabe par son ami poète tunisien Jalel El-Gharbi, et Intermittences (2007), transposé en roumain par Constantin Frosin. Les trois derniers sont des livres d’artistes illustrés, publiés aux éditions J. Ouaknine à Paris. Regards de soie (2012) contient de courts propos méditatifs, traduits en anglais et en chinois. Ses textes ont également été traduits en espagnol et en ouzbek.

Laurent Fels est membre de l’Association des amis de Marcel Pagnol à Marseille, du Courrier international de la francophilie et, de 2008-2010, de l’Académie européenne de poésie. En 2006, il est élu à l’Académie européenne des sciences, des arts et des lettres. En 2007, il reçoit le Grand Prix de littérature de l’Académie nationale de Metz pour son œuvre poétique. La même année, il est un des auteurs de la résidence alors nouvellement créée au château du Pont d’Oye à Habay-la-Neuve. En 2017, Laurent Fels cofonde, avec Jeff Thill, Anne-Marie Reuter et Nathalie Jacoby, la maison d’édition anglophone Black Fountain Press.

Cet article est signé Frank Wilhelm et Sandra Schmit

Publications

Participations diverses

Traductions

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers de Poésie (Les). Collection dirigée par Joseph Ouaknine et Laurent Fels
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    courrier international de la francophilie (Le )
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    Estuaires. Revue culturelle
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    kulturissimo. mensuel culturel et socio-politique
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    Récré / Ré-création / Ausbléck. Magazine culturel de l'APESS
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    Traversées. Revue littéraire trimestrielle
    Noms utilisés
    Laurent Fels
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Laurent Fels

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Académie européenne de poésie
  • Académie européenne des sciences, des arts et des lettres/ AESAL (Paris)
  • CNLi - Conseil national du livre
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]
  • SLLGC - Société luxembourgeoise de littérature générale et comparée
Citation:
Frank Wilhelm/Sandra Schmit, « Laurent Fels », sous : , mise à jour du 06.11.2020, consulté le .