Ursula Guthörl

Göttelborn ()


Photo: Ursula Guthörl
Ursula Guthörl
Photo: ©

Née à Göttelborn en Sarre, Ursula Guthörl y fréquente l'école primaire. De 1947 à 1953, elle suit l'école secondaire et, jusqu'en 1955, l'école commerciale à Sarrebruck. Puis elle occupe un poste de secrétaire en Sarre avant de travailler, de 1965 jusqu'à sa retraite, pour la Commission des Communautés européennes, plus tard Commission de l'Union européenne, au Luxemburg, ici encore dans le domaine du secrétariat. Elle s'intéresse aux philosophies du gourou Sri Aurobindo. De 1981 à 1984, elle vécut pendant un congé sans solde au Sud de l'Inde.

Le premier roman d'inspiration autobiographique d'Ursula Guthörl, Wasser-Morgen, parut en 2005. C'est histoire d'une Allemande au Luxembourg qui prend, aux débuts des années 1980, un congé sans solde pour partir en Inde. L'auteur décrit la vie non sans conflits des marginaux européens dans la Free-Unity communauté, où elle réside pendant un certain temps. Le récit tourne autour de sa relation avec le jeune palestinien Abdallah, dont la confiance en soi et la spiritualité l'inspirent. Les émotions et les réflexions philosophiques des personnages sont présentés entre autres sous forme de lettres, rêves et poèmes. Le roman commence avec le tsunami de 2004, interprété comme cri d'alarme de la nature. La société matérielle actuelle, le Erden-Heute (terre-présent), et contrastée à un Wasser-Morgen (eau-futur) plein d'espoir, qui s'oriente mieux aux besoins spirituels des hommes. La mort inattendue de l'homme aimé lors d'une baignade en mer reprend ce thème.

Ursula Guthörl s'engage pour les droits de la femme. En 1971 paraît son article sur les aspects juridiques du mariage dans la revue luxembourgeoise Saphir. L'auteur écrit également de la poésie. En 1978, un de ses poèmes est publié dans la revue Emma. Entre 1981 et 1984, elle collabore avec des poèmes reprenant des questions spirituelles à la revue Mother India, basée à Puducherry (Pondichéry) en Inde. Une de ces œuvres se retrouve dans le volume Abdallah, une compilation des journaux intimes et de lettres de son ami, décédé en 1982, commentée par Ursula Guthörl et publiée également à Pondichéry. Ses poèmes allemands, avec des titres tels Börsenfieber, Der Lebensmittelspekulant ou encore Der Wundergarten, oppose la société de consommation à un mode de vie en accord avec la nature. 21 de ces poèmes parurent dans l'anthologie Soziale Balance, éditée en 2010 par le podium littéraire Dorante à Berlin.

Sandra Schmit

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Wasser-Morgen oder Intuition und Liebe. Roman
Ursula Guthörl [Auteur(e)]
2005
DEU
2005

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Saphir. Neue Luxemburger Illustrierte
Ursula Guthörl
Dernière mise à jour 03.11.2015