Louis Mathias Frising

L.M. Frising

Redange-sur-Attert - Luxembourg


Photo: Louis Mathias Frising
Louis Mathias Frising
Photo: ©

Après une formation à l'École normale des instituteurs à Luxembourg, Louis Mathias Frising travailla comme enseignant, entre autres à Nospelt. Lors de la Deuxième Guerre Mondiale, il occupa un poste important au sein de la propagande nazie au Luxembourg. Après la guerre, sa licence d'instituteur fut révoquée. En 1952, il devint grossiste indépendant, spécialisé dans la vente de machines de travail.

Louis Mathias Frising publia un recueil de dix-huit nouvelles, racontant en partie ses propres expériences. Plusieurs des histoires se déroulent sur le fond de villages luxembourgeois du début du XXe siècle

Sandra Schmit

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Und die Welt ging doch nicht unter! (zumeist heitere) Geschichten. Illustrationen von Gab Weis und Isabelle Ley
L.M. Frising (Louis Mathias Frising) [Auteur(e)]
1991
DEU
1991

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Frohes Schaffen = Actif et gai. Monatsschrift für zeitgemässe Luxemburger Volksschulpraxis
Louis Mathias Frising

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
J.W. (Unbekannt)
1992 Kurzgeschichten ganz kurz. In: Tageblatt 01./02.02.1992

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Und die Welt ging doch nicht unter! (zumeist heitere) Geschichten. Illustrationen von Gab Weis und Isabelle Ley 1991 1991
Dernière mise à jour 06.02.2014