Alice Geschwind

Jeanne [dite Alice] Geschwind

Pseud.: A.G. ; Anastasia Geschwind ; Lieschen Hurtig ; Alexandra Langsam ; A. Quick ; Alexandra Schnell ; Anastasia Schnell ; Alice Vite

Luxembourg-Clausen - Luxembourg


Jeanne, dite Alice, Geschwind fréquenta le pensionnat Notre-Dame Sainte-Sophie. Elle fut modiste et propriétaire d'un salon de mode à Luxembourg. Dès la fin des années 1920, elle s’engagea au sein de l'Action catholique féminine, ACFL, et de sa section des jeunes Jugendbund, par la suite Lëtzebuerger Jongmeedercher. Elle était la rédactrice en charge de la revue annuelle du Jugendbund Lustige Zeitung, dans laquelle elle publia sous de nombreux pseudonymes jouant avec son nom, geschwind = rapide. Elle organisa en outre des conférences où elle présenta des auteurs et des livres.

Alice Geschwind est l'auteure de pièces comiques et de drames en langues luxembourgeoise et allemande, uniquement destinées à des actrices. Les textes, qui appartiennent en partie à la littérature moralisatrice, furent régulièrement montés à la Maison du peuple par les associations catholiques féminines, les Lëtzebuerger Guiden et les Oeuvres diocésaines du Sacré coeur.

Trois pièces furent publiées en volume ; elles se réfèrent au mouvement d'émancipation des femmes au Luxembourg et ont pour sujet les possibilités d'égalité des chances dans les domaines professionnels et privés tout en mettant l'accent sur l'éducation, la formation et l'activité professionnelle des femmes. Les pièces comiques De' e'scht Konn et De Familgeprapeli présentent, dans des dialogues didactiques, des débats autour des acquis sociopolitiques comme l'éducation, l'activité professionnelle et les associations féminines. La pièce populaire Wien hât recht est un justificatif poétique de la compatibilité entre les études et les tâches ménagères incombant traditionnellement aux femmes.

D’autres pièces existent uniquement sous forme hectographiée ou se sont perdues : Treu bis in den Tod, oder, Der heilige Kampf. Drama in 3 Akten aus den ersten Jahren der Christenverfolgung in Mexiko (drame, 1928), D‘Le'ft aß dat Gre'ßt (drame, 1930), Resurrexit, oder eng Opferse'l (drame, 1935), ... Bis es ruht in Dir. Ein Menschenschicksal in 10 Bildern (drame, 1939), Ech verspriéchen op meng E'er. E Guideliewen an 9 Biller (drame, 1948) oder D'e'wegt Verlangeren. E Liewen an 10 Biller (drame, 1950), les dates correspondent à leur création.

Claude D. Conter / Nicole Sahl

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
De Familgeprapeli. Kome'distéck an engem Akt
A.G. (Alice Geschwind) [Auteur(e)]
[1930]
LTZ
1930
De' e'scht Konn. Kome'de'stëck an 2 Akten
Alice Geschwind [Auteur(e)]
1933
LTZ
1933
Wien hât recht? Kome'distëck an 3 Akten
Alice Geschwind [Auteur(e)]
1939
LTZ
1939

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1935 Der Leidensengel. Nachklänge zur Herz-Jesu-Versammlung [zum Stück "Eng Opferse'l" von Alice Geschwind und zur Komposition "Engel-Leiden" von Céline Clemen]. In: Luxemburger Wort 29.11.1935, Beilage Luxemburger Frau S. 2
Unbekannt
1937 Gute Theaterstücke [zu: "Resurrexit, oder eng Opferse'l", "Treu bis den Tod, oder, Der heilige Kampf" und "D'Le'ft ass dat Gre'sst" . In: Luxemburger Wort 01.10.1937

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
De Familgeprapeli. Kome'distéck an engem Akt [1930] 1930
Wien hât recht? Kome'distëck an 3 Akten 1939 1939

Références

Auteur Année Info yearsort
Nicole Sahl
2018 Kleines ABC der Pseudonyme in Luxemburg 2018

Archives

Dernière mise à jour 18.09.2018