Yves De Smet

Bruxelles ()


Photo: Yves De Smet
Yves De Smet
Photo: ©

Fils d’un officier de l’armée belge, Yves De Smet fréquente l’école primaire à Bruxelles, Pepinster et en RFA, où son père est stationné. Il fait ses études secondaires à l’Athénée Royal de Pepinster et au Collège Saint-Louis à Liège. En 1971-1978, il étudie la médecine, la chirurgie, l’accouchement et la neuropsychiatrie à l’Université de Paris (Salpêtrière) et à l’Université catholique de Louvain. Il exerce comme médecin spécialiste à la Clinique Saint-Louis, puis, jusqu’à sa retraite, au Centre hospitalier neuropsychiatrique d’Ettelbruck. Yves De Smet est naturalisé luxembourgeois. Il fait partie du comité des Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden et de l’Amicale de théâtre Rido-Op d’Ettelbruck.

Yves De Smet publie des études scientifiques dans les revues spécialisées comme Acta neurologica belgica, Acta psychiatrica belgica (Bruxelles) ou Bulletin de la Société des sciences médicales du Grand-Duché de Luxembourg. En 1995, il coédite avec son confrère Jean-Marie Spautz les Actes du colloque médical Le lobe frontal. Approches neuropsychiatriques. Sa principale publication professionnelle porte le titre L’ischémie cérébrale (Bruxelles 1993).

Yves De Smet écrit des poèmes et des textes littéraires en prose. Ses poèmes paraissent dans Les Cahiers luxembourgeois, Galerie et dans Die Warte-Perspectives. Ses textes, notamment dans son Antiphonaire, se situent dans le sillage du surréalisme et traitent les relations amoureuses et érotiques en vers proches des litanies incantatoires d’André Breton. Le recueil s’entend comme un blason du corps féminin en cent quatre-vingt-trois thèmes saisonniers. Y apparaissent aussi des citations de grands auteurs qui structurent une vision du monde sensualiste et alternent avec des poèmes en hommage à des complices comme Mallarmé, Aragon, Rimbaud ou Benjamin Perret.

Yves De Smet retrace dans le texte hybride Victor Hugo à Vianden, ou, l'impossible manuscrit (2018) l’exil au Grand-Duché du poète français expulsé de Belgique en mai 1871. De Smet part des carnets de notes et de dessins de Hugo et raconte par de brefs rajouts fictionnels ce qui aurait pu se passer lors de ce séjour. La fiction y rajoute un manuscrit médiéval découvert lors des visites de Hugo à Vianden en tant que touriste dans les années 1860. Mélusine, damoiselle bien aimée est attribué au troubadour à la cour des comtes de Vianden Yves de l’Our, alter ego de De Smet.

Frank Wilhelm / Claude Bommertz

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Bulletin de la Société des sciences médicales du Grand-Duché de Luxembourg
Yves De Smet
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Yves De Smet
Galerie. Revue culturelle et pédagogique
Yves De Smet
Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
Yves De Smet

Membre

Nom
Amis de la Maison de Victor Hugo
Dernière mise à jour 19.09.2019