Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Guillaume Kintzelé


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Guillaume Kintzelé

Wilhelm Kintzelé
Altlinster Steinsel

Pseudonymes : Broulli

Guillaume Kintzelé est le cousin de Willy Goergen. Il fréquente l’École normale d’instituteurs de 1886 à 1889, enseigne à Dillingen jusqu’en 1899, puis à Medernach. En 1904, il abandonne son poste d’instituteur pour intégrer l’Inspection du travail et des mines à Luxembourg.

Sous le pseudonyme de Broulli, Guillaume Kintzelé a publié en luxembourgeois des anecdotes humoristiques et satiriques ainsi que des histoires de village et de bistrot. Il utilise des mots et des expressions de différentes régions ainsi que des milieux citadins et ruraux du XIXe siècle, de manière à reproduire un tableau de mœurs sociologique et dialectal. Kintzelé a recueilli dans trois tomes intitulés Aus der Ucht des chansons en luxembourgeois, en allemand et en français qui étaient chantées dans les villages du pays. À partir de 1923, il écrit également des récits villageois dans l’hebdomadaire De Gukuk et des anecdotes dans Les Cahiers luxembourgeois. Ses créations littéraires répondent à une conception idéaliste de la poésie populaire.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Guillaume Kintzelé
  • Titre des périodiques
    Gukuk (De). erausgi vum Eugène Forman
    Noms utilisés
    Guillaume Kintzelé
    Broulli

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Guillaume Kintzelé », sous : , mise à jour du 18.12.2020, consulté le .