Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Dominique-Maria Nepper


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Dominique-Maria Nepper

D. Nepper ; D.M. Nepper
Arsdorf Ettelbruck

Pseudonymes : D. von der Ahrensburg ; D. von der Arensburg ; D.M.N. ; M. von der Obersauer ; D. M. van der Layh ; W.... K....

Dominique-Maria Nepper fréquenta l'Athénée de Luxembourg jusqu'en 1887, puis le Grand Séminaire à Luxembourg. Il fut ordonné prêtre en 1892 et devint vicaire à Wecker et, en 1894, vicaire à Reisdorf. De 1895 à 1899, il suivit des études à l'académie d'agriculture à Bonn-Poppelsdorf et présenta en 1899 une thèse de doctorat en sciences naturelles, intitulée Die landwirtschaftliche Benutzung des Gund und Bodens in dem Grossherzogtum Luxemburg (imprimé à Bonn en 1904). Par la suite, il enseigna à l'École agricole de l'État à Ettelbruck qu'il dirigea de 1901 jusqu'à sa mort. Il inspira une série de réformes scolaires, la fondation d'une école forestière ainsi que l'introduction de cours de culture et exploitation fruitière. Ses propositions furent étroitement liées à ses propres recherches, dont les résultats sont résumés dans l'étude Vorteile oder Nachteile des Kleinbetriebes gegenüber dem Grossbetrieb in der Landwirtschaft (Ettelbruck, 1911). Dominique-Maria Nepper est l'auteur de nombreuses études économico-agricoles, il édita à partir de 1889 le journal Luxemburger landwirtschaftlicher General-Anzeiger et, à partir de 1906, l'annuaire Luxemburger Jahrbuch und Familienkalender.

Dominique-Maria Nepper écrivit des nouvelles et des romans de divertissement, dans lesquels il idéalise sa vision des agriculteurs cultivés et catholiques. Il se servit de différents pseudonymes pour publier dans le Luxemburger Wort des romans-feuilletons et de la littérature d'édification catholique, tels que Primizkrone. Sterbekranz. Ein Vergissmeinnicht auf das Grab eines Freundes (1891). En outre, il est l'auteur de romans tel Das Erbe des Verbrechens (1894), un mélange romantique de roman policier, d'histoire d'amour et de roman d'aventures. Dans Galeerensträfling im Bannbruch, que Dominique-Maria Nepper qualifie de roman social et qui parut dans Luxemburger Wort en 1892, l'auteur rallie une critique du capitalisme à un renforcement des valeurs chrétiennes.

Le récit Primizkrone. Sterbekranz (1925) de Theodor Zenner s'inspire du texte homonyme de Nepper sur un jeune prêtre.

Cet article est signé Claude D. Conter Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Luxemburger Jahrbuch und Familienkalender. zur Belehrung und Unterhaltung
    Noms utilisés
    D.M. Nepper
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Landwirtschaftlicher General Anzeiger
    Noms utilisés
    Dominique-Maria Nepper
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    W.... K....
    Dominique-Maria Nepper
    D.M.N.
    M. von der Obersauer
    D. von der Ahrensburg
    D. M. van der Layh
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Dominique-Maria Nepper
    D. M. van der Layh

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Dominique-Maria Nepper », sous : , mise à jour du 10.07.2020, consulté le .