Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Josiane Kartheiser


Photo :
© CNL

Josiane Kartheiser

Differdange

Pseudonymes : j.k.

Après son baccalauréat au Lycée de jeunes filles à Luxembourg, Josiane Kartheiser, fille de René Kartheiser, étudie les littératures anglaise et américaine aux Cours universitaires à Luxembourg et, de 1971 à 1974, à l’université du Kent à Canterbury. Elle est journaliste indépendante et ensuite chargée de cours de luxembourgeois à l’université de Sheffield en Angleterre, pour la Ville de Luxembourg ainsi qu’au Centre de langues à Luxembourg, où elle enseigne également l’anglais de 2005 jusqu’à sa retraite en 2011. Elle affirme son intérêt professionnel pour les langues anglaise et luxembourgeoise en collaborant à l’élaboration du dictionnaire thématique français-luxembourgeois-anglais Parler luxembourgeois – Esou schwätze mir – Living Luxembourgish ainsi que du manuel Da lass. Land, Leit a Sprooch (2000). Josiane Kartheiser est collaboratrice indépendante de Radio 100,7 et des journaux et périodiques Lëtzebuerger Journal, Tageblatt, Le Jeudi, Kunststoff, Ons Stad, Carrière et Reenbou. Dans ses reportages, elle évoque le travail et la vie quotidienne en mettant l’accent sur les perspectives féminines. En 2010, elle est récompensée par le prix Anne Beffort, décerné par la Ville de Luxembourg pour son engagement dans le domaine de l’égalité entre hommes et femmes. En 2016, elle fonde, avec Colette Mart et quatre autres femmes engagées dans le domaine sociopolitique, l’association Femmes pionnières du Luxembourg, qui a pour but de mettre en évidence le rôle des femmes dans le monde du travail au Luxembourg par des expositions, des conférences et des publications.

Josiane Kartheiser écrit en allemand et en luxembourgeois. Elle publie des poèmes, des nouvelles, des commentaires, des textes de cabaret, des chansons, des pièces de théâtre, des pièces radiophoniques, des récits de voyage, de la littérature pour enfants et des critiques littéraires. Dans ses recueils, elle analyse la vie et démontre son sens de l’humour, de l’ironie, de la satire et du sarcasme pour aborder des sujets comme le vieillissement, les médias de masse, les habitudes de consommation, les problèmes générationnels et l’isolement dans une société prospère. Elle critique le rapport insensé qu’entretient l’individu avec les névroses et les normes de vie que lui impose la société. Dans D’Zukunft läit am Avenir (2018), elle évoque, moyennant des textes de fiction, des sujets tabous comme la sexualité des personnes âgées et tente de déchiffrer certains phénomènes qui, à l’image de la numérisation, du nation branding ou du space mining, sont présentés comme les voies de l’avenir. 

Josiane Kartheiser publie également des textes en prose plus longs, dans lesquels les personnages sont confrontés à leurs projets de vie parfois problématiques. Dans le récit Gees de mat? (2014), elle inverse les rôles de genre traditionnels et aborde ainsi l’émancipation de la femme. La protagoniste Lynn, qui veut faire carrière, obtient une offre d’emploi pour un poste à Singapour. Lynn elle-même, son mari, ses beaux-parents et son amie réfléchissent chacun personnellement à la décision à prendre. Ainsi, l’auteure oppose les stéréotypes et préjugés anciens aux nouvelles définitions de l’épanouissement personnel et du renoncement, en reflétant la réalité sociale de ces sujets polémiques. Le texte Dem Jemp seng Uerdnung (2019) raconte l’histoire d’un homme qui, après avoir évolué d’un extrême besoin d’ordre et de contrôle à un comportement asocial, reconnaît la relativité de sa vision du monde et envisage timidement un nouveau départ. Déi nächst Etapp (2020) compare sous différents points de vue les réactions de parents confrontés au passage à l’âge adulte de leurs enfants. À cet effet, le livre présente des modes de vie figés et soulève des questions sur l’épanouissement personnel et la cohésion familiale. Des aspects sociocritiques marquent les nouvelles policières des deux ouvrages Entführe nicht deines Nächsten Weib (2013) et Die Shabby Chic Tote (2014), dans lesquels Josiane Kartheiser dévoile, dans un registre tantôt acide, tantôt humoristique, le potentiel criminel de gens ordinaires. Dans l’anthologie Luxemburger Leichen (2013), elle publie un court récit policier intitulé Leonie und der Dieb. En 2004, Josiane Kartheiser publie son premier livre pour enfants, De Maxi an de Geschichtenerzieler, qui a pour thème le problème des réfugiés et dénonce le déclin progressif des valeurs au sein de la société. Des évolutions discutables marquent aussi bon nombre des histoires de son second livre pour enfants Dem Lou säin abenteuerleche Summer an aner Geschichten (2012).

Par ailleurs, Josiane Kartheiser écrit des articles et des poèmes pour des anthologies luxembourgeoises et étrangères comme Händedruck (1981), Essays on Politics, Language and Society in Luxembourg (2000) ou les anthologies des Walfer Bicherdeeg (2003, 2006, 2008) et rédige des textes de cabaret pour la troupe Bëschzeck et des pièces radiophoniques pour RTL Radio Lëtzebuerg, dont Dem Bop säi Krich (1985) et ’t as nët einfach (1986). Elle est aussi l’auteure de la biographie Cornel Meder. Ein Porträt (2004). En 1987, elle est lauréate du concours journalistique Europe humaine du Conseil de l’Europe. Elle a été membre de la LSV jusqu’à la dissolution de celle-ci en 2016 ; de 2001 à 2004, elle en a également été la présidente. Elle est membre d’honneur de l’association d’écrivains A:LL Schrëftsteller*innen, nouvellement créée en 2020, ainsi que membre de l’Institut grand-ducal, section des arts et des lettres.

Cet article est signé Gast Mannes et Nathalie Jacoby

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Carrière. Eischte Lëtzebuerger Fraëmagazin
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Jeudi (Le). l'hebdomadaire luxembourgeois en français
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Kunststoff. Kulturmagazin [für Trier, Luxemburg, Saarbrücken]
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Almanach. Red.: Georges Hausemer ; Gestalt.: Heng Ketter
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Nuova Europa = Nouvelle Europe = NEeuropa. arts, letters, science
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Reenbou. revue plurilingue de poésie = pluringual poetry magazine
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Schliessfach. Zeitschrift für Literatur und Grafik
    Noms utilisés
    Josiane Kartheiser
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    j.k.
    Josiane Kartheiser

Études critiques

Membre

  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]

Archives

Citation:
Gast Mannes/Nathalie Jacoby, « Josiane Kartheiser », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .