Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Gustav Kahnt


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Gustav Kahnt

G. Kahnt ; Gustave Kahnt
Berlin () Berschbach (Mersch)

Gustav Kahnt a été chef de l’orchestre de théâtre et répétiteur à l’Opéra Kroll à Berlin. Par l’intermédiaire de Paul Eyschen, à l’époque chargé de mission luxembourgeois à Berlin, il est nommé en 1881 chef d’orchestre de la musique militaire grand-ducale de la Compagnie des volontaires luxembourgeois, poste qu’il occupe jusqu’en 1909. Il opte pour la nationalité luxembourgeoise en 1890. Gustav Kahnt a composé des marches et mis en musique des poèmes ainsi que les chansons de nombreuses opérettes et de pièces de théâtre de Dicks, Michel Lentz, N.S. Pierret, Nikolaus Steffen, Joseph Sevenig, Jean-Pierre Dutreux, Hubert Neyens, Willy Dumont, Jean-Pierre Dieschbourg, Willy Goergen et Lucien Koenig.

Sur le plan littéraire, Gustav Kahnt débute avec l’opérette En Dâg an der Häll, pour laquelle il conçoit le livret et la musique. Les textes de chansons et de monologues humoristiques annoncés dans la presse, comme Katz und Maus, Eine urkomische Ohrgeschichte et Die Nähmaschine, tout comme l’opérette Den Här Grof se sont égarés.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Participations diverses

Études critiques

Archives

Citation:
Nicole Sahl, « Gustav Kahnt », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .