Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Joseph Olinger


Photo :
© Collection ANLux

Joseph Olinger

Jos Olinger
Clemenshof (Bettendorf) Luxembourg

Joseph Olinger est le fils d’un agriculteur. Après avoir fréquenté les Gymnases à Diekirch et Echternach et après avoir passé son baccalauréat en 1915, il fait des études de lettres modernes aux Cours supérieurs à Luxembourg et aux universités de Munich, Marbourg et Strasbourg. À partir de 1919, il enseigne l’italien et l’espagnol à l’École industrielle et commerciale d’Esch-sur-Alzette, puis, à partir de 1921, au Lycée de jeunes filles, toujours à Esch-sur-Alzette. En 1923, il décide de changer d’orientation professionnelle et prend la direction de l’imprimerie M. Huss. En 1935, il devient rédacteur au journal Landwirt. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il se lance dans l’agriculture. Après 1945, il continue à travailler dans ce domaine et enseigne à l’École agricole à Ettelbruck. En 1945, il est nommé conseiller de gouvernement au sein du ministère de l’Agriculture. De 1951 à 1954, il est conseiller agricole auprès de la représentation luxembourgeoise à Bruxelles et, en 1954, il passe au service du secrétariat général du Benelux à Bruxelles. Il a longtemps été président de la Ligue luxembourgeoise du coin de terre et du foyer.

Joseph Olinger a écrit un drame sur la guerre des gourdins, d’abord en allemand et, plus tard, en luxembourgeois, dans lequel il décrit différentes attitudes à l’égard de l’ennemi. Il a aussi été collaborateur du magazine Ons Bühn et estimait qu’étant donné sa spécificité, la littérature luxembourgeoise ne peut être comparée aux autres littératures nationales européennes.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Landwirth (Der) / Landwirt (Der)
    Noms utilisés
    Joseph Olinger
  • Titre des périodiques
    Ons Bühn. Blieder fir Theater, Musik a Gesank
    Noms utilisés
    Joseph Olinger

Études critiques

Membre

  • Fédération luxembourgeoise des sociétés dramatiques
  • Nationalinstitut Letzeburg (1922-1927)
Citation:
Claude D. Conter, « Joseph Olinger », sous : , mise à jour du 12.02.2021, consulté le .