Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo: André Link


Photo:
© Collection CNL

André Link

Ettelbruck

Pseudonymes: alk

Après avoir fréquenté le Lycée classique de Diekirch de 1962 à 1968, André Link accomplit une formation auprès d'une école de traduction et d'interprétariat à Würzburg. En 1973, il devient traducteur au sein du bureau luxembourgeois de la Confédération internationale des syndicats libres. De 1980 à sa retraite en 2011, il travaille à tour de rôle comme correcteur, archiviste, lecteur, traducteur et journaliste aux Éditions Saint-Paul. Il est corédacteur du guide Streifzüge durch Luxemburg (s. d.) ainsi que d'ouvrages consacrés à la philatélie, à la dynastie et aux paysages luxembourgeois. Il est l'auteur du recueil d'anecdotes Kleines Luxemburger Kuriositätenbuch, dans lequel il analyse de manière satirique les particularismes luxembourgeois.

Par ailleurs, il publie des critiques de concerts et de théâtre dans Luxemburger Wort et Warte-Perspectives ainsi que des textes littéraires et une bibliographie continue d'articles de journaux luxembourgeois dans nos cahiers. André Link est de l'Institut grand-ducal, Section des arts et des lettres et il a été membre de la LSV jusqu'à la dissolution de celle-ci en 2016..

Sur le plan littéraire, André Link écrit d'abord des récits en prose. Il débute avec le roman Der Sommer des weißen Jadekaninchens, dont l'intrigue se déroule à Vienne dans le milieu des émigrés tsaristes. Après une pause créatrice étendue, il publie le recueil de nouvelles Ich kam zu früh nach Miyajima et le roman Feuerspiegel qui ont tous les deux pour sujet des voyages et la recherche de soi-même. À partir de 2002, André Link. se lance dans le théâtre. Dans Was ist denn Ihre werte Meinung dazu? (2002) et De Keller, il évoque des aspects de la société et de l'histoire luxembourgeoises. Le monologue inédit Engel-Mann met en scène le suicide de l'écrivain René Engelmann; la pièce est représentée en 2004 et 2005 avec Claude Mangen dans le rôle titulaire. Dans Vom Dekadentempel zur Kulturschmiede, André Link propose une histoire du théâtre au Luxembourg.

André Link se tourne ensuite vers le genre du roman historique, lequel lui permet, dans un premier temps, d’évoquer des épisodes de l’histoire récente du Luxembourg, en particulier de l’histoire littéraire et culturelle. Auf Winters Schneide présente les événements ayant mené à l’abdication de la grande-duchesse Marie-Adelaïde en 1919. L’histoire se concentre sur le rôle joué par Nikolaus Welter, dont la perspective domine de larges parties de la narration, son collègue au gouvernement Auguste Liesch et le ministre d’État de l’époque, Émile Reuter. La prédilection d’André Link pour les sujets du Luxembourg et de la Première Guerre mondiale irrigue également l’essai Hungersnot und Fürstensturz, publié dans l’anthologie The Many Faces of 1918 (2018).

Die große Hatz traite de l’épuration après la Seconde Guerre mondiale et se concentre e. a. sur les cas des auteurs Norbert Jacques et Pol Michels et de l’artiste Théo Kerg. Les renards de Vianden raconte l’histoire du quatrième séjour de Victor à Vianden, en 1871. L’auteur imagine e.a. plusieurs rencontres fictives de l’auteur des Misérables avec Michel Rodange.

À partir du roman König und Komponist André Link se tourne vers des sujets historiques non-luxembourgeois. Le roman relate la vie du compositeur allemand Joseph-Martin Kraus (1756-1792), contemporain de Mozart et compositeur de la cour du roi suédois Gustave III, largement oublié aujourd’hui. Par le biais des biographies croisées du roi et de son compositeur, Link dessine en même temps un panorama de la politique et de la vie culturelle pendant l’âge d’or suédois, à la fin du XVIIIe siècle.

La conquête du Pérou et la fin de l’empire inca sont les sujets du roman Intis Untergang (2016). Inti est le dieu du soleil péruvien et, d’après les croyances incas, l’ancêtre de leurs souverains. La narration prend la perspective d'El Inca Garcilaso de la Vega, fils d’un conquistador espagnol et d’une nièce du souverain inca Huayna Capac. L'Inca Garcilaso de la Vega historique était un des premiers chroniqueurs de la conquête espagnole des Amériques. Contrairement à d’autres chroniqueurs métisses, il a émigré en Espagne, le pays de ses ancêtres paternels, où il est devenu écrivain. Le roman met à profit sa position entre les cultures pour raconter l’histoire de la conquête du Pérou aussi bien du point de vue de la civilisation mourante que de celle de ses destructeurs.

Dans ses romans historiques, André Link s’intéresse également à l’Antiquité romaine : Kaisermord am Rhein (2016) évoque le sort de l’empereur romain Sévère Alexandre (208-235), dernier descendant de la dynastie des Sévères et mort lors d’une campagne militaire près de Mayence. L’auteur traite également de la présence musulmane pendant la période des Hohenstaufen dans les Pouilles italiennes (Lucera, 2016) et de la dynastie anglaise des Tudor au XVIe siècle (Blutrot ist die Tudor-Rose, 2017). Le roman Infantin Elster (2017) fictionnalise la vie d’Urraque de Zamora, une infante castillane du XIe siècle dont l’histoire romancée est évoquée dans l’épopée espagnole Cantar de mio Cid.

Avec Der Himbeerzwilling (2017), un roman sur deux jumeaux dont la jeunesse se déroule à la fin des années 1960 et au début des années 1970 et dont les vies prennent des directions opposées, Link revient au présent. Après la mort du frère dominant, devenu un artiste reconnu, le narrateur, qui était jusqu’à présent dans son ombre, assume le rôle de curateur de la succession de son frère et s’approprie peu à peu son identité au fil d’un processus pathologique.

Feuchte Morde (2019) est un roman policier qui se déroule dans la société fermée d’une clinique thermale privée en Sarre, région allemande dans laquelle l’auteur vit depuis plusieurs années. Une série d’assassinats révèle des structures sectaires parmi les pensionnaires, démasquées par un professeur luxembourgeois qui séjourne dans l’établissement pour se remettre d’un burnout. Outre les romans policiers classiques d’Agatha Christie, dont les personnages sont cités et qui offrent leur trame à la résolution des crimes, le roman fait aussi référence au Zauberberg de Thomas Mann, mais surtout aux légendes qui entourent les créatures aquatiques mythologiques, telles Ondine, Mélusine ou encore Aphrodite, et à la représentation artistique de celles-ci.

André Link est récompensé à plusieurs reprises lors du Concours littéraire national.

Cet article est signé Pierre Marson Pierre Marson

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    André Link
    alk
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    André Link
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    André Link

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]

Archives

Citation:
Pierre Marson, « André Link », sous : , mise à jour du 03.12.2019, consulté le .