Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo: Ben Fayot


Photo:
© Chambre des Députés, Luxembourg

Ben Fayot

Bernard Fayot
Luxembourg

Pseudonymes: B.F. ; f. ; Huron (Le)

Après son baccalauréat au Lycée de garçons à Luxembourg en 1956, Ben Fayot fit des études d'histoire, de lettres françaises et de latin aux Cours supérieurs, à la Sorbonne et, plus tard, à l'Institut d'études politiques à Paris. De 1962 à 1984, il enseigna le français à l'Athénée de Luxembourg. En 1978, il s'engagea dans la vie politique. Conseiller municipal de Luxembourg depuis 1981, il fut président du Parti socialiste ouvrier luxembourgeois de 1985 à 1997. Député luxembourgeois une première fois de 1984 à 1989, il fut élu député européen de 1989 à 1999. De 1999 à 2009, il présida le groupe socialiste à la Chambre des députés, avant de redevenir député de 2009 à 2013. En 2001, il fut membre de la convention chargée de rédiger le texte en vue du traité constitutionnel de l'Union européenne.

À partir de 1972, Ben Fayot participa à la rédaction de manuels de français destinés aux lycéens luxembourgeois. En allemand et en français, il publie régulièrement des articles consacrés à des sujets sociaux, syndicaux, politiques, pédagogiques et culturels dans Tageblatt, forum, Galerie, Journal des professeurs et Ons Stad, tout comme dans des publications étrangères de tendance sociale-démocrate. Ben Fayot est coauteur des études politiques Sozialismus in Luxembourg (deux tomes, 1979, 1989), 100 Joër sozialistesch Deputéiert an der Lëtzebuerger Chamber (1997) et 100 Joër sozialistesch Partei zu Lëtzebuerg (2003).

Sur le plan littéraire, Ben Fayot signa un article consacré à François Villon et à Georges Brassens dans Les Pages de la SELF en 1956. Ses Chroniques d'une élection annoncée sont d'abord parues sous forme de feuilleton dans d'Lëtzebuerger Land. Signant le texte du pseudonyme de Le Huron, inspiré de Voltaire et dans l'esprit des Lettres persanes de Montesquieu, Ben Fayot y relate sur un ton ironique et faussement naïf les élections législatives de 2004 et de 2009. Le premier de ces scrutins permit aux socialistes de revenir au gouvernement après cinq années passées sur les bancs de l'opposition.

Cet article est signé Frank Wilhelm Frank Wilhelm

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    forum. fir kritesch Informatioun iwer Politik, Kultur a Relioun
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Journal des professeurs
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Almanach. Red.: Georges Hausemer ; Gestalt.: Heng Ketter
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Phare (Le). Kulturelle Beilage - Point de vue culturel
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Récré / Ré-création / Ausbléck. Magazine culturel de l'APESS
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Ben Fayot
  • Titre des périodiques
    Voix des Jeunes (La) (Voix (La))
    Noms utilisés
    Ben Fayot

Études critiques

Citation:
Frank Wilhelm, « Ben Fayot », sous : , mise à jour du 02.07.2020, consulté le .