Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Félix Mersch


Photo :
© Wolfgang Osterheld/Collection CNL

Félix Mersch

Felix Mersch
Grevenmacher Luxembourg

Pseudonymes : Flëx ; Flix ; F.M.

Félix Mersch passe son enfance et son adolescence à Echternach, où il fréquente également le gymnase. Il y passe son baccalauréat en 1930. Ne pouvant réaliser ses projets d’une carrière de professeur d’éducation artistique, il suit une formation à l’École normale d’instituteurs. De 1933 à 1937, il enseigne à Herborn, jusqu’en 1942 à Machtum et jusqu’en 1945 à Echternach. En 1946, il est nommé instituteur à l’école primaire supérieure de Larochette, avant d’enseigner de 1953 à 1971 à celle de Luxembourg-ville.

Félix Mersch s’est fait remarquer à la fois comme écrivain, dessinateur et peintre. Ses contributions, aussi bien en allemand qu’en luxembourgeois, se retrouvent dans les journaux Luxemburger Wort, Lëtzebuerger Sonndesblad ainsi que dans Luxemburger Marienkalender et An der Ucht. Il a également été collaborateur littéraire de périodiques pour enfants et adolescents, tels Morgenglocken, Revue de la Jeunesse, Letzeburger Kannerzeitung ou Zack, réalisant lui-même les illustrations de ses articles. En collaboration avec sa belle-sœur Pauline Bisdorff, il a été l’un des rédacteurs des périodiques de la Letzeburger Kanner Aktio'n.

Les sujets de prédilection de Félix Mersch dans ses livres pour enfants et adolescents sont des histoires d’aventuriers, dans lesquelles il prend le parti des faibles et des exclus. En 1955, il reçoit, avec Paul Noesen, le Prix de lecture enfantine décerné par l’Association des instituteurs réunis pour le récit Mick und der Fassadenkletterer. René Hemmer a écrit la musique pour le conte sous forme de pièce radiophonique D’Princesse Biesemstill. En 1957, le récit pour adolescents Die Brücke lui vaut le Prix de littérature luxembourgeois. En 1978, il est admis comme membre de l’Institut grand-ducal, section des arts et des lettres.

Les pièces de théâtre et les pièces radiophoniques de Félix Mersch sont pour la plupart restées inédites. En 1961 est enregistrée la pièce Dem Hellegen säi Mippchen. En 1963, il contribue, en collaboration avec René Weimerskirch, avec le Festspill vum Millénaire aux festivités organisées dans le cadre du millénaire de la ville de Luxembourg. Par la suite, il écrit des pièces de théâtre pour enfants, représentées au Théâtre municipal de Luxembourg dans le cadre des fêtes annuelles de la BCEE, par exemple Hokespokes (1968), D’Spann (1971), Mir gin eis net oder den Draachendulles (1974) ou encore De Wonnersak (1976). Le drame en cinq actes Dräi Jofferen an e Raiber est repris par l’Institut grand-ducal, section des arts et des lettres, dans le recueil E Bucki op dem Dicks säi Graf en 1991. Cette pièce, qui se déroule au Moyen Âge, a pour sujet le droit d’asile. Les pièces radiophoniques Hues de deng Mamm nach? et Wieweschmännchen oder Den Theishäerchen an der Wollefkaul sont diffusées sur les ondes de RTL Radio Lëtzebuerg. En 1961, Radio Luxembourg lui décerne le prix Marcel-Reuland pour pièces radiophoniques. En 1978, sa participation au Concours littéraire national est couronnée de succès.

Félix Mersch est par ailleurs l’illustrateur de nombreuses publications de Jean Haan, Paul Noesen, Aloyse Steinmetz, Nicolas Thill, Adolf Weis et Wilhelm Weis, ainsi que du manuel scolaire Wir lesen gerne et du livre de lecture Ins Leben hinein au début des années 1950. Avec la série d’histoires illustrées De Menn an de Benn, parue dans les revues enfantines Letzeburger Kanner et Benny a Jenny, Félix Mersch peut être considéré, avec Pe'l Schlechter et Gab Weis, comme un des premiers auteurs et dessinateurs de BD au Luxembourg.

Cet article est signé Roger Muller et Pascal Seil

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    An der Ucht. Letzeburger Familjekalenner
    Noms utilisés
    Félix Mersch
    Flëx
  • Titre des périodiques
    Bauerekalenner / Letzeburger Bauere-Kalenner
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Benny a Jenny
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Bulletin des instituteurs réunis du Grand-Duché de Luxembourg
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Frohes Schaffen = Actif et gai. Monatsschrift für zeitgemässe Luxemburger Volksschulpraxis
    Noms utilisés
    F.M.
    Félix Mersch
    Flix
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Sonndesblad / Luxemburger Sonntagsblatt / Luxemburger Sonntagsblättchen (Luxemburger Sonntags-Blättchen für Stadt und Land)
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Letzeburger Kanner
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Morgenglocken. Luxemburger Kinderzeitung
    Noms utilisés
    Félix Mersch
    Flix
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Revue de la Jeunesse. éditée par la Croix-rouge luxembourgeoise
    Noms utilisés
    Félix Mersch
  • Titre des périodiques
    Zack
    Noms utilisés
    Félix Mersch
    F.M.

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres

Archives

Citation:
Roger Muller/Pascal Seil, « Félix Mersch », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .