Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jean-Michel Treinen


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Jean-Michel Treinen

Rumelange Luxembourg

Pseudonymes : Grünhilda von Arschkriech ; A.S.-G. ; Braddelkett ; Maria Chiavelli ; Anna Chronismus ; Padre Corleone ; Grunzobald von Eber-Wildsau ; Jean-Claudette Bernadette Fromm ; Nino Future ; J.M.T. ; Bleudelphine Leaudibleau ; Paëlla di Miracoli ; Monni Lex ; Tusnelda von Müll ; Pitti Pest ; Jhängi Rupp ; Anne Sauce-Gedet ; Anne G. Schissen ; Tremi

Après le baccalauréat à Esch/Alzette Jean-Michel Treinen fait des études d'histoire et de lettres allemandes à Vienne et à Bonn. À partir de 1977, il est fonctionnaire au ministère de l'Agriculture. En 1986, il est cofondateur et premier trésorier de la LSV.

Jean-Michel Treinen est d'abord musicien et compositeur. À partir de 1976, il monte sur scène comme saxophoniste et clarinettiste avec des groupes de rock et de jazz comme Angelus Novus et In Fusion. À deux reprises, il compose la musique accompagnant le feu d'artifice à l'occasion de la fête nationale. Il contribue à différents CD, entre autres en collaboration avec Robert Gollo Steffen et Claudine Muno, ainsi qu’à des enregistrements audio et vidéo à la mémoire de l’acteur Thierry van Werveke (2009 et 2011). Entre 1983 et 1989, il participe comme acteur, compositeur et coauteur de scénarios à des films d'Andy Bausch, dont Troublemaker (1988) et A Wopbopaloobop A Lopbamboom (1989). En 1995, il compose la musique pour une production en plein-air de la pièce „De Schéifer vun Aasselburren“ de Batty Weber par les Wëntger Theaterfrënn. Jean-Michel Treinen est par ailleurs l'auteur de la pièce radiophonique pour enfants Dem Alto seng grouss Rees (1996), mise en musique par Marco Pütz et parue sur CD.

À partir de 1984, Jean-Michel Treinen publie de la prose et de la poésie dans des anthologies et des recueils, notamment dans les anthologies des Journées littéraires de Walferdange. Il signe également le recueil de poésie wou d'wäiss mais schlittschung fueren et le recueil de récits Angscht virum Groussen Tunn. Jean-Michel Treinen y utilise une écriture caustique et grotesque, couplée à un esprit critique. Par ailleurs, il écrit des pièces de théâtre et de cabaret. Sa pièce en un acte De Jhoss an de Freed op der Mauer, primée en 1985 au Concours littéraire national, est créée en 1987 au Schluechthaus d'Esch/Alzette et publiée dans le volume Nacht 3 des publications du Schluechthaus. De 1985 à 1995, Jean-Michel Treinen est l'auteur de sketches et de satires pour les troupes de cabaret Scène libre et Lëtzebuerger Kabaretsentente. Cette dernière lui décerne le Prix Christiane-Schlechter en 1991 pour le sketch Kulturflapp.

Avec Kveldulf. Metal-Gedicht mit tiefen Bässen, il adapte le début de la vieille saga islandaise d‘Egil Skalla-Grimsson, d‘auteur inconnu, pour en faire un opéra metal, dont il écrit aussi bien la musique que le livret sous forme de poème épique. Treinen relate la vie de Kveldulf, dont le nom signifie ‚loup du soir‘, comme un cheminement vers la libération et la transformation. Le texte est ponctuellement bilingue, mélangeant l’allemand et le luxembourgeois, et introduit le Luxembourg contemporain comme deuxième niveau textuel à un endroit. L’oeuvre a été mise en scène par Claude Mangen sur la Séibühn Ënsber (scène sur le lac à Insenborn) en août 2015.

Jean-Michel Treinen traduit en allemand des poèmes français de René Welter (Eist Land, 1986) et réalise des traductions luxembourgeoises du Macbeth de Shakespeare et de la nouvelle Nipple Jesus de Nick Hornby. Cette dernière est mise en scène par Serge Tonnar. En 2013, il traduit la pièce de Friedrich Dürrenmatt, Der Besuch der alten Dame (La Visite de la vielle dame), en luxembourgeois ; sous le titre de Besuch elle a été mise en scène par Jemp Schuster et la troupe de théâtre De Schankemännchen au théâtre en plein air à Grosbous.

Pour Jean-Michel Treinen, auteur converti à l’Islam, sa traduction du Coran en luxembourgeois revêt une importance particulière. Sous le titre De Wee bei d’Schrëft. Versuch vun enger Iwwersetzung vum Nobele Koran an d’Lëtzebuergescht, elle a été déposée à la Bibliothèque nationale de Luxembourg en 2010, tout en faisant l’objet d’amendements ultérieurs. Dans le compte rendu critique d’une traduction allemande du Coran, Das Dokument glorreichen Scheitern (d’Land, Nr. 49, 8. Dezember 2000, S. 18), Jean-Michel Treinen évoque d’ailleurs la problèmatique de la traduction du Coran.

En tant qu‘intellectuel engagé, Jean-Michel Treinen était collaborateur du Lëtzebuerger Journal et, depuis 1995, du Lëtzebuerger Land ainsi que de l'hebdomadaire satirique Den neie Feierkrop. Certains de ses poèmes sont traduits en macédonien.

 

 

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Jean-Michel Treinen
  • Titre des périodiques
    Feierkrop (De) / neie Feierkrop (Den) / DNF. onofhängegt zatirescht Wocheblat
    Noms utilisés
    Anne G. Schissen
    Padre Corleone
    Maria Chiavelli
    Braddelkett
    Grunzobald von Eber-Wildsau
    Paëlla di Miracoli
    Tusnelda von Müll
    Pitti Pest
    Monni Lex
    Jean-Michel Treinen
    Bleudelphine Leaudibleau
    Grünhilda von Arschkriech
    Jean-Claudette Bernadette Fromm
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Almanach. Red.: Georges Hausemer ; Gestalt.: Heng Ketter
    Noms utilisés
    Jean-Michel Treinen
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    A.S.-G.
    Jean-Michel Treinen
    Anne Sauce-Gedet
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Nino Future
    Jhängi Rupp
    Jean-Michel Treinen
    J.M.T.

Études critiques

Distinctions

Membre

  • Kulturfabrik Esch/Alzette
  • Lëtzebuerger Kabaretsentente
  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]
  • Scène libre (Kabaret)

Archives

Citation:
Pierre Marson, « Jean-Michel Treinen », sous : , mise à jour du 09.03.2020, consulté le .