Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Emil Marx


Photo :
© Collection CNL

Emil Marx

Émile Marx
Differdange Rameldange

Pseudonymes : Émile Berger ; E. ; E.M. ; Erix ; E….rx ; E-x. ; ix. ; m. ; Reinhold Peffer ; R.P.

Emil Marx grandit à Sprinkange, sur l’exploitation agricole de ses parents. Il fait ses études secondaires à Luxembourg et à Echternach, où il se lie d’amitié avec Albert Hoefler et publie ses premiers textes dans l’Echternacher Anzeiger. Par la suite, il fait des études d’art dramatique à Munich et à Berlin, mais doit toutefois les abandonner prématurément. Après un apprentissage dans une pharmacie d’Esch-sur-Alzette, il ouvre en 1924 une librairie à Luxembourg-ville, qui devient un lieu de rencontre pour écrivains et émigrés allemands dans l’entre-deux-guerres. Lorsque Marx devient journaliste à l’Escher Tageblatt, c’est son épouse Lily qui s’occupe de la librairie. Membre fondateur du comité antifasciste en 1935, il dénonce le national-socialisme et les tendances autoritaristes au Luxembourg. En mai 1940, il se réfugie d’abord dans la clandestinité au Luxembourg avant d’émigrer avec son épouse dans le sud de la France, où il vit la fin de la guerre dans la région d’Albi. Après la guerre, il est engagé au service des archives de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA)

Emil Marx a été une figure emblématique de la vie intellectuelle et littéraire de son époque et a favorisé l’émergence de jeunes talents comme Will Battin, Joseph Funck et Joseph-Émile Muller. Il s’est forgé une réputation d’intellectuel critique dans le cadre de ses activités de journaliste politique, de feuilletoniste et de critique littéraire. Connu pour ses analyses critiques et ses chroniques aiguisées, il a collaboré à de nombreux journaux et revues dans les années 1920, comme A-Z, Junge Welt, Neue Zeit, La Voix des Jeunes, Tribüne de Frantz Clément et Les Cahiers luxembourgeois, qu’il a dirigés d’ailleurs temporairement après la Seconde Guerre mondiale. En 1932-1933, il s’occupe dans le Tageblatt de la rubrique non signée Am Rande. Marx a été membre de la Libre pensée Luxembourg et a publié dans l’entre-deux-guerres un fascicule intitulé Das Wesen des Freidenkertums (s.d.). Il a également travaillé comme éditeur. En 1928 et 1929, il publie notamment l’hebdomadaire Hollywoood en collaboration avec Nicolas Molling. En 1933, il édite le recueil Panorama de Pol Michels. En 1945, il fonde, en collaboration avec le caricaturiste Albert Simon, l’hebdomadaire satirique De Peck-villchen, qui paraît jusqu’en 1956.

L’œuvre littéraire d’Emil Marx est elle aussi marquée par son engagement sociopolitique. Ses récits et ses aphorismes, parus dans la presse, dans les annuaires de l’AGEL/Assoss ainsi que dans Neuer Luxemburger Kalender entre 1922 et 1962, se caractérisent par leur réalisme psychologique et social. Publié à titre posthume, l’ouvrage Die vom Grauen Rand rassemble une série d’histoires pour enfants. Elles présentent la société telle que la perçoivent des enfants vivant dans une cité ouvrière.

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    A-Z Luxemburger Illustrierte
    Noms utilisés
    E.M.
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    E.M.
  • Titre des périodiques
    Echternacher Anzeiger
    Noms utilisés
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
    Noms utilisés
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    Hollywood
    Noms utilisés
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    Journal des professeurs
    Noms utilisés
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    Junge Welt. Literatur-Kunst-Sport-Schönheit
    Noms utilisés
    Reinhold Peffer
    Erix
    E-x.
    E.M.
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    m.
    E.M.
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    Neue Luxemburger Kalender (Der). Eine Publikation von Tony Jungblut
    Noms utilisés
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    neue Zeit (Die) [1936-1940]. Monatsschrift für Demokratie, Geistesfreiheit und Kultur
    Noms utilisés
    Reinhold Peffer
    Emil Marx
    E-x.
  • Titre des périodiques
    Peck-villchen (De). sengt a peckt all Woch fir 2 Frang
    Noms utilisés
    Erix
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    E.
    Emil Marx
    R.P.
    E.M.
  • Titre des périodiques
    Tribüne (Die). Wochenzeitschrift für politisches und geistiges Leben
    Noms utilisés
    ix.
    E-x.
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    Voix des Jeunes (La) (Voix (La))
    Noms utilisés
    Emil Marx
  • Titre des périodiques
    Volkstribüne (Die). Demokratisch-fortschrittliches Organ, vormals Luxemburger Bürger-Zeitung
    Noms utilisés
    E.

Études critiques

Membre

  • ASSOSS/AGEL - Association générale des étudiants luxembourgeois (1912)

Archives

Citation:
Pierre Marson, « Emil Marx », sous : , mise à jour du 16.03.2021, consulté le .