Willy Schmit

Jean-Willibrord Schmit

Pseud.: Christoph Klausener ; Chr. v. Orion

Echternach - Weilerbach


Photo: Willy Schmit
Willy Schmit
Photo: ©

Willy Schmit étudia la théologie et les lettres allemandes à l'Université de Fribourg (CH). Par la suite, il reprit le magasin de produits coloniaux de son père à Echternach. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut brièvement incarcéré à Hinzert, puis enseigna le français à Bitbourg. Oblat laïque de l'ordre bénédictin, il passa une partie de sa vie à l'abbaye Saint-Maurice à Clervaux, dont il géra temporairement le gîte d'étape. Ami de Pierre Grégoire, Willy Schmit fut engagé dans les rangs du mouvement paneuropéen d'Otto von Habsburg.

Willy Schmit publia un premier recueil de poésie Harfenklänge peu avant la Seconde Guerre mondiale. Par la suite, il adopta le pseudonyme de Christoph Klausener, censé symboliser l'érémitisme d'un fidèle de Jésus-Christ. En 1946, Willy Schmit devint collaborateur de l'hebdomadaire Das Familienblatt, dirigé par Victor Delcourt. Membre du cercle littéraire Kronenburger Litaraturkreis, Willy Schmit publia de nombreux articles et des poèmes dans divers journaux luxembourgeois et étrangers, notamment dans Warte-Perspectives. Ses poèmes évoquent la Création, la nature et la quête de transcendance. Influencés par l'expressionisme et le symbolisme, ils se distinguent par leur religiosité. Dans son dernier recueil de poésie, Tau im Morgenrot, Willy Schmit adopta la forme des haïkus. Par ailleurs, l'auteur excella dans la récitation des poèmes allemands. Il traduisit également en allemand l'ouvrage Willibrordus Sequenz à partir du français. De nombreux poèmes de Willy Schmit ont été mis en musique par Emil Hoffmann et Alex Müllenbach. Des extraits de Kurz ist die Frist et de  Der Feuerengel furent traduits en bulgare sous le titre Cierges devant l'autel. Les recueils de poésie Malbrucher Elegien, Der weiße Stein et Wäldersinfonien, annoncés pour 1983, n'ont pas paru.

Germaine Goetzinger

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Harfenklänge. Lyrische Gedichte
Chr. v. Orion (Willy Schmit) [Auteur(e)]
1939
DEU
1939
Moments Musicaux. Lyrische Gedichte
Christoph Klausener (Willy Schmit) [Auteur(e)]
1950
DEU
1950
Sonette der Dämmerung
Christoph Klausener (Willy Schmit) [Auteur(e)]
1958
DEU
1958
La seule vérité c'est de s'aimer / Nur lieben ist Wahrheit
Paul Lanners [Auteur(e)]
Willy Schmit [Auteur(e)]
1977
DEU FRE
1977
Kurz ist die Frist. Gedichte
Christoph Klausener (Willy Schmit) [Auteur(e)]
1978
DEU
1978
Der Feuerengel. Gedichte
Christoph Klausener (Willy Schmit) [Auteur(e)]
1982
DEU
1982
Tau im Morgenrot. Haiku
Christoph Klausener (Willy Schmit) [Auteur(e)]
1982
DEU
1982

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Willy Schmit
Familienblatt (Das). die moderne Wochenschrift mit Versicherung
Willy Schmit
Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
Willy Schmit
nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
Christoph Klausener
Nuova Europa = Nouvelle Europe = NEeuropa. arts, letters, science
Willy Schmit
Schliessfach. Zeitschrift für Literatur und Grafik
Willy Schmit
Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
Willy Schmit

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1957 Die Warte Jahrbuch 1957. Kleine Anthologie
1980 Lichtband-Autoren-Bild-Lexikon. Hrsg.: Peter Coryllis
1982 "Einsam, so wie ich gekommen...". Rückbesinnliches über den Dichter Christoph Klausener und den Menschen Willy Schmit. In: Die Warte-Perspectives 35 (1982) 27
1988 Willy, mon ami... . In: Riblet-Buchmann, Roger: Routes du vent... Chemins de vie... . Récits. Préface de L. P. Lutten. Clervaux [1988], p. 53-57

Archives

Membre

Nom
Kronenburger Literaturkreis
Dernière mise à jour 12.07.2016