Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Wilhelm Hülsemann


Photo :
© Diözesanarchiv Luxemburg, Bestand GV.Memorabilia, GV.Memo 120

Wilhelm Hülsemann

Guillaume Huelsemann
Luxembourg-Pfaffenthal Echternach

Pseudonymes : W.H.

Après avoir passé son baccalauréat en 1892, Wilhelm Hülsemann se fit inscrire au Grand Séminaire de Luxembourg. Ordonné prêtre en 1898, il fut nommé coadjuteur au pensionnat Saint-Joseph d'Echternach. En 1908, il devint curé de Boevange. En 1918, il se vit confier la direction de l'internat épiscopal du Gymnase d'Echternach. En tant que curé de Boevange, il avait soutenu des familles belges victimes de la guerre en faisant des collectes de vivres et de vêtements et en plaçant des orphelins dans des familles d'accueil luxembourgeoises. Après la Première Guerre mondiale, il organisa un mouvement de soutien en faveur de l'Autriche. Suite à son intervention, des centaines d'enfants viennois furent accueillis dans des familles luxembourgeoises.

Sur le plan littéraire, Wilhelm Hülsemann publie une esquisse biographique consacrée à Laurent Menager (1902) et un long poème en quatre parties sur la vie et l'œuvre de saint Willibrord. En font partie le poème St. Willibrordus-Lied, mis en musique par Laurent Menager, et Die Abtei von Echternach, récité lors de l'inauguration de l'internat Saint-Joseph. Wilhelm Hülsemann publie en outre des poèmes dans Ons Hémecht.

Cet article est signé Roger Muller Roger Muller

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Hémecht / Ons Hémecht / 'T Hémecht
    Noms utilisés
    W.H.
    Wilhelm Hülsemann

Études critiques

Citation:
Roger Muller, « Wilhelm Hülsemann », sous : , mise à jour du 05.10.2020, consulté le .