Jean-Paul Hurt

Luxembourg


Photo: Jean-Paul Hurt
Jean-Paul Hurt
Photo:

Jean-Paul Hurt fréquente d’abord les écoles primaires à Diekirch, Luxembourg et Grevenmacher et puis, de 1949 à 1956, le Lycée de garçons à Luxembourg. Jusqu’en 1961 il fait des études de latin, de philosophie, d’allemand et d’histoire aux Cours Supérieurs à Luxembourg et aux universités de Nancy, Paris et Munich. Après le service militaire et le stage pédagogique, il est nommé professeur d’allemand, d’histoire et de luxembourgeois au Lycée de garçons à Luxembourg. En 2001, il prend sa retraite. Pendant les années 2003 et 2009, il étudie la langue et l’histoire luxembourgeoises ainsi que l’histoire de l’intégration européenne à l’Université de Luxembourg. À partir de 2010, il enseigne le luxembourgeois au sein de la communauté protestante de Luxembourg. 

Avec les professeurs d’allemand Joseph Groben et Léon Doemer, Jean-Paul Hurt publie entre 1984 et 2005 trois volumes d’une grammaire pour l’enseignement de l’allemand au Luxembourg. Il s’engage également dans des comités d’action, p. ex. dans l’initiative citoyenne « Wat fir eng Zukunft fir Lëtzebuerg ? ». Régulièrement, il traite ces sujets dans différents journaux.

En 2016, Jean-Paul Hurt publie des mémoires sur son vécu personnel de 1937 à 1967. Dans son récit, il met en évidence les années d’après-guerre avec l’arrestation de ses parents comme collaborateurs. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, son père, employé à la Caisse d’épargne à Diekirch, est contraint de collaborer avec le régime d’occupation nazie ; après la guerre, il est emprisonné comme « Gielemännchen », son épouse subissant le même sort. Hurt retrace en détail les expériences traumatiques d’être séparé de ses parents et de sa sœur, de devoir vivre chez des parents éloignés ou dans un pensionnat et de subir, en tant que famille entière, l’accusation de la collaboration. À côté de ses expériences vécues au lycée avec des professeurs comme Tit Schroeder, Marcel Reuland und Robert Bruch qui l’ont forgé, Jean-Paul Hurt raconte l’histoire de son grand amour avec sa première femme qui décède dans la fleur de l’âge. Le livre se clôt sur ses expériences de jeune professeur, ses voyages à travers l’Europe et sa décision de se remarier.

Josiane Weber

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
E Liewensulaf. Biographesch-Historesches 1937-1967
Jean-Paul Hurt [Auteur]
2016
LTZ
2016
Dernière mise à jour 24.07.2017