Dany Geer

Daniel Girotto [né(e)]

La Hestre ()


Photo: Dany Geer
Dany Geer
Photo:

Dany Geer, Daniel Girotto de son vrai nom, passe son enfance à Niederkorn. Il fréquente le Lycée technique Mathias Adam à Pétange de 1982 à 1985, puis exerce le métier de façonneur en imprimerie jusqu’en 2016. De 2001-2011, il s’occupe également de la gestion d’une société de négoce en sel. Depuis 2017, il travaille pour des syndicats d’immeubles.

Les Racines de l’olivier (2015) est son premier roman. Il s’agit d’un thriller psychologique mettant en scène Sam Waterson, un jeune Américain qui travaille dans une imprimerie de quartier à Cleveland. Grâce à sa participation à un concours, ce dernier décroche la possibilité d’interviewer le président des États-Unis sur un plateau de télévision. Mais, ayant pris quelques libertés malvenues lors de l’entrevue, Sam Waterson voit sa vie basculer : il est renvoyé de son travail du jour au lendemain et, victime de ce qui ressemble à un complot, doit tenter de déjouer une machination qui met son existence en danger. En 2017 paraît Dans la tête d’Alfred Nobel, biographie romancée qui s’attache, comme son nom l’indique, à retracer l’existence mouvementée de celui qui est aujourd’hui connu pour avoir inventé la dynamite et crée le prix Nobel. L’auteur y dresse le portrait d’un inventeur invétéré, partagé entre une fortune construite grâce à des substances dévastatrices, notamment mises au service de la guerre, et ses liens avec la pacifiste Bertha von Suttner, rencontre qui l’encouragera, par voie testamentaire, à mettre cette fortune au service de la paix.

Ludivine Jehin
Dernière mise à jour 30.11.2017