André Kemmer

Luxembourg


Photo: André Kemmer
André Kemmer
©

André Kemmer fréquenta l’école primaire à Howald et le Lycée Technique Michel Lucius. En 1991, il intégra  les forces de l’armée et participa à la mission de l’ONU en Ex-Yougoslavie.  Par après, il incorpora les services de police et travailla à Esch/Alzette où il occupa différentes fonctions, e.a. comme employé dans la section des stupéfiants. Puis, il devint membre de la police criminelle et d’une unité antiterroriste nouvellement créée. De 2004 à 2008, il travailla comme agent auprès du service de renseignement à Luxembourg et il participa à de missions  au Proche Orient, puis, jusqu’en 2012 au Ministère de l’économie où il s’occupa de questions relevant de la sécurité pour le compte d’entreprises du Luxembourg. En 2013, il réintégra l’administration de la police et fut suspendu de ses fonctions dans le cadre de l’affaire SREL. En 2017, Kemmer publia sa vue de la chronique de l'affaire Bommeleeër des années 1980 (Bommeleeër inside).

André Kemmer fit ses débuts littéraires avec  Aminas letztes Geheimnis, qui se joue avant tout en Israël et  qui thématise les conceptions religieuses de la communauté druze au sujet de la métempsycose et de la réincarnation. Kemmer décrit comment l’âme d’un  enfant de treize ans, tué lors d’un attentat-suicide, se manifeste à peine dix ans plus tard dans le corps d’une fillette de huit ans.  Les traumatismes donnant suite à la violence au Proche Orient sont décrits tant dans la perspective psychiatrique que du point de vue de la compréhension religieuse des Druzes.

Le terrorisme et le Proche-Orient sous-tendent également le roman Der Geheimdienst Insider, une histoire d’espionnage autour d’un fonctionnaire de la police judiciaire suspendu et débauché par les services secrets afin de travailler en tant qu’agent secret dans le milieu néonazi. Sur fonds de flux migratoires en provenance du monde arabe et d’actes de violences à l’encontre de demandeurs d'asile, le roman relate les tensions et les suspicions qui existent entre les services secrets, la police et le monde politique, les filatures non-coordonnées entre les administrations de la sécurité nationale luxembourgeoises et étrangères ainsi que le terrorisme pratiqué, sur le plan international, par les membres du mouvement skinhead.

Des textes en prose plus courtssur l’Europe et sur le chemin de Compostelle ont paru dans le Luxemburger Wort  et dans Revue.

Claude D. Conter

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Aminas letztes Geheimnis. Eine Reise zwischen den Welten.
André Kemmer [Auteur(e)]
2014
DEU
2014
Der Geheimdienst-Insider
André Kemmer [Auteur(e)]
2016
DEU
2016

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Luxemburger Wort / d'Wort / LW
André Kemmer
Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
André Kemmer

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
2014 Amokläufer. In: d’Lëtzebuerger Land 06.06.2014, S. 14

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Aminas letztes Geheimnis. Eine Reise zwischen den Welten. 2014 2014
Dernière mise à jour 10.03.2018