Yorick Schmit

Esch-sur-Alzette


Photo: Yorick Schmit
Yorick Schmit
Photo:

Yorick Schmit passe son enseignement primaire à Tétange, puis, de 1998 à 2005, le cursus secondaire au Lycée Hubert Clément d’Esch/Alzette. Il entame ensuite, de 2005 à 2011, des études à l’Université de la Sarre, où il décroche un master d’études allemandes et américaines. De 2010 à 2011, il suit une formation continue, « Lëtzebuerger Sprooch a Kultur », à l’Université du Luxembourg. De 2012 à 2013, il travaille au Musée national de la Résistance d’Esch/Alzette, puis au service de l’Etat. À partir de 2013 il est collaborateur indépendant pour la radio 100,7. Il travaille, depuis 2015, à la Bibliothèque Nationale.

En 2014, Yorick Schmit publie Paenitentia, un court récit en luxembourgeois qu’il situe au sortir de la Seconde Guerre mondiale et dans lequel il choisit de suivre les angoisses d’un curé hanté par le souvenir de l’exécution de son frère à Hinzert. Il présente un protagoniste tenaillé par des sentiments de culpabilité et explore, à travers lui, la confrontation avec le passé et la possibilité du pardon. En 2018 paraît Der Geruch der Erde nach dem Regen, recueil de six récits dont deux sont rédigés en luxembourgeois et les autres en langue allemande. Situées à des époques et dans des contextes différents, les histoires qui composent ce recueil sont traversées de références communes à la région de la Minette, dans le sud du Luxembourg. Moyennant un sens de l’observation rivé sur des destins humains en proie à des événements pour la plupart tragiques (une dévastation atomique, le Seconde Guerre mondiale, le décès d’un ami d’enfance…), l’auteur saisit la maturation d’un sentiment, l’éveil d’une conscience, la reconstitution de l’Histoire et du passé tout comme le combat, actif ou latent, de ses protagonistes dans le présent ou pour le futur. Au cours de séquences descriptives, voire contemplatives, Yorick Schmit témoigne par ailleurs d’un intérêt tout particulier pour la nature, son évolution, son rythme et son langage, qu’il associe volontiers aux cycles de la vie humaine. 

Yorick Schmit a participé à Between shade and darkness (2013) du Musée national de la Résistance, ainsi qu'à Trouvailles (2014), Korrekturspuren. Textmetamorphosen (2015) et Aufbewahrt ! (2017) du CNL et à l'anthologie Quo vadis Europa? (2015) des journées du livre à Walferdange. Il livre aussi des articles aux revues Galerie et forum. Bon nombre de ces contributions sont consacrées à l’auteur Lex Jacoby. En 2018, il publie un court récit (Vogelflug) dans la revue nos cahiers.

Ludivine Jehin

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
forum. fir kritesch Informatioun iwer Politik, Kultur a Relioun
Yorick Schmit
Galerie. Revue culturelle et pédagogique
Yorick Schmit
nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
Yorick Schmit

Liens externes

Dernière mise à jour 13.11.2018