Raoul Biltgen

Pseud.: Adam Klee

Esch-sur-Alzette


Photo: Raoul Biltgen
Raoul Biltgen (2009)
Photo: ©

Raoul Biltgen fréquenta l'école primaire et le Lycée de garçons d'Esch/Alzette jusqu'en 1993. Après avoir interrompu ses études de traducteur et d'interprète à l'Université de Vienne, il suivit des cours d'art dramatique au Conservatoire de musique de Vienne jusqu'en 1999. Ensuite, il travailla au Voralberger Landestheater jusqu'en 2002 et effectua un bref passage comme conseiller dramatique au Theater der Jugend à Vienne. Il dirigea l'atelier d'écriture du projet pour jeunes dasprojekt. En 2015, il termina une formation en psychothérapie. Aujourd'hui, Raoul Biltgen vit à Vienne et travaille comme acteur et auteur indépendant.

Raoul Biltgen a des pièces de théâtre, des nouvelles, des romans et des poèmes en langue allemande à son actif. Ses textes dressent des portraits de générations et abordent les thèmes de la violence, du meurtre et du désir et présentent des variations sur la relation entre Eros et Thanatos. Il a écrit une dizaine de drames, entre autres no excess to unauthorised persons, Scellerato et Phalloi. Certains furent créés au Schauspielhaus de Vienne (Nachspiel 2002), au Gerhart-Hauptmann-Haus à Zwickau (Ene mene mu 2002) et au Voralberger Landestheater (Sirtaki für Anfänger 2002), au Theater Hof (Der Traum vom Wolf 2011) ou au Theater an der Gumpendorfer Straße Wien (Die Geschichte der Menschheit in 90 Minuten 2011). La pièce de théâtre Die Chance nach der letzten sur le chômage fut réalisée en 2012 au Volkstheater Bautzen en langue sorabe. La pièce R.I.P. comporte des chansons que Raoul Biltgen a écrites et mises en musique en collaboration avec Nicole C. Weber et Stefan Tikatsch. Le recueil einer spricht comprend des monologues, déclinés selon différentes formes et situations. En 2011, il a mis en scène la pièce Die Geschichte der Menschheit in 90 Minuten au théâtre de la Gumpendorfer Straße à Vienne. Il s'agit d'une adaptation du livre intitulé Und danke für den Apfel dans lequel il présente, dans de courts chapitres monologués, 83 personnalités scientifiques, des artistes, politiciens, généraux, tout comme des figures mythologiques et fictives. Leur devenir illustre l’Histoire du monde avec une prédominance de l’anecdotique, du cocasse et du comique. La pièce Der Freie Fall fut traduit en grec par Greg Liakopoulos. Les pièces sont crées en Autriche, Allemagne, Luxembourg, Mexique et Chine.

Sur commande du Kaleidoskop-Theater de Jean-Paul Maes, la première  pièce de théâtre en luxembourgeois de Raoul Biltgen, De Wollef kënnt heem, a connu sa première mise en scène en mai 2014 à Bettembourg. La pièce se situe dans la veine de la pièce Der Besuch der alten Dame de Friedrich Dürrenmatt. L’ancien valet Émile Wolff, jadis jeune homme  vilipendé et exclu du village, rentre au bercail après avoir fait fortune grâce à des transactions bancaires. Il a l’intention d’investir de l’argent dans la reconstruction de l’infrastructure villageoise délabrée. Avec cette pièce, Raoul Biltgen renoue avec les pièces de théâtre populaires de  la première moitié du 20e siècle au Luxemourg. Elle dépeint l’image d’une société villageoise rurale dans laquelle règne la tromperie, la vengeance, la méfiance et la rancoeur et dans laquelle la xénophobie est compensée par le contrôle social. Suivit en 2016 la comédie Ze Verkafen: Haus an Haff, mise en scène par Den theater.lu, avec laquelle il poursuivit le sujet du marché immobilier au Luxembourg. Au coeur de la pièce se trouve le conflit d’un couple âgé d’académiciens qui souhaite acquérir une ferme rénovée et les vendeurs, un paysan et son fils, professeur à l’université de Luxembourg. Ces derniers n’aiment pas se séparer de la propriété de famille. Des conflits entre générations, la relation des milieux citadin et rural, des secrets de famille, des préjugés, la cupidité et la méfiance forment l’arrière-fond de la comédie qui dénonce l’hypoccrisie et les mensonges comme maladie de la société moderne. Le groupe de théâtre dentheater.lu réalisa également le vaudeville Den Théid gëtt al (2017) qui dénonce l’hypocrisie dans une famille petite-bourgeoise. Dans le contexte de la crise des réfugiés et sur fonds de comportement des gens envers les personnes âgées malades, la pièce de théâtre démasque le racisme et la soif d’enrichissement.

Le recueil de récits Heimweg livre surtout des histoires d'adolescence sur le premier amour, la découverte du corps et la vie scolaire. Par ailleurs, l'auteur raconte ses impressions de la ville de Vienne et met en scène des œuvres artistiques d'Egon Schiele et d'Edward Hopper. Dans son roman perfekt morden, Raoul Biltgen se livre à une réflexion esthétique ainsi qu'à une satire de la société et de la scène littéraire luxembourgeoise. En outre, Raoul Biltgen a expérimenté des formes de narration alinéaires dans le roman Labyrinth, paru sur Internet. Adam spricht es aus, was sich Frauen nicht zu fragen und Männer nicht zu sagen trauen est une chronique relatant les observations sur les relations sociales et sexuelles entre homme et femme, elle paraît sous le pseudonyme d'Adam Klee. Le roman d’amour Jahrhundertsommer  raconte l’histoire d’un étudiant qui, un été, tombe amoureux d’une autre femme. En le quittant, celle-ci provoque en lui des envies de suicide. Le roman  achronique rassemble deux trames et se joue à Bregenz et à Vienne. Le dévouement, les désirs d’une vie commune épanouie et des pensées suicidaires sont des thèmes récurrents. Schmidt ist tot (2017) est un policier avec des éléments du genre de la fiction d’espionnage. Il relate l’histoire du frère d’un instituteur enseignant luxembourgeois qui meurt de façon subite et mystérieuse à Vienne, soupçonné de terrorisme par les autorités autrichiennes. Le roman policier relie les rapport d’amour et de haine entre frères et les secrets de famille cachés à des sujets spécifiques du genre policier, notamment la corruption de policiers, l’abus de pouvoir des autorités de sécurité et la lutte antiterroriste.

Le recueil de poèmes Manchmal spreche ich sie aus comprend des impressions de voyage et reprend les motifs poétologiques du vol, de l'écriture et du physique ainsi que de la mise en péril existentielle. Conformément à son goût de l'intermédialité de la littérature, Raoul Biltgen intègre ses propres photos de Vienne et de voyages en Irlande et en Grande-Bretagne dans son recueil de poèmes. Raoul Biltgen a par ailleurs publié une série de textes en prose et de poèmes dans nos cahiers et dans Les Cahiers luxembourgeois de même que dans des anthologies internationales Anthologien (europa erlesen, Eros 2001,  Gemischter Satz 2010, E Buch am Zuch 2013, Erënnerungsraim – Texter iwwer Konscht, Kultur a Kollektiounen 2013,  Fragment 3793 2013). Raoul Biltgen écrit aussi des polars, entre autres des romans policiers gastronomiques, qu’il publie dans des anthologies (Tatort Kaffeehaus 2011, Malz und Totschlag 2011, Berner Blut 2013, Porridge, Pies & Pistols 2013, Luxemburger Leichen 2013, Tatort Würstelstand 2013, Tatort Heuriger 2014. Tortillas, Tapas und Toxine 2014). Le court récit policier Zwang heilt die Natur a été nominé en 2013 dans la catégorie correspondante du Friedrich-Glauser-Preis.

Raoul Biltgen a été membre de la LSV jusqu'à la dissolution de celle-ci en 2016.

Claude D. Conter

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Manchmal spreche ich sie aus. Gedichte
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
1999
DEU
1999
Heimweg. Trilogien
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
2000
DEU
2000
Perfekt morden. Roman
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
2005
DEU
2005
Der Rattenfänger
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
[2006]
DEU
2006
Der Traum vom Wolf
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
[2006]
DEU
2006
Hinter den 7 Bergen. Ein Theaterstück für Kinder
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
[2006]
DEU
2006
I will survive
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
[2006]
DEU
2006
Einer spricht. Monologe
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
2007
DEU
2007
Und Danke für den Apfel. Eine kurze Geschichte der Menschheit.
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
2014
DEU
2014
Jahrhundertsommer. Roman
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
2015
DEU
2015
Schmidt ist tot.
Raoul Biltgen [Auteur(e)]
2017
DEU
2017

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Raoul Biltgen
nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
Raoul Biltgen

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Sandra Sacchetti
2000 Ein anderer Blick auf Österreich: In: d'Lëtzebuerger Land 06.10.2000.
Thierry Hick
2005 Deux passions indissociables. L'acteur et auteur Raoul Biltgen, qui vit et travaille dans la capitale autrichienne, vient reprendre l'air du pays. In: La Voix du Luxembourg 15.03.2005.
2005 Gast im eigenen Land. In: WOXX 823 2005, 11.11.2005, S.7.
2005 Höchst persönlich. Im Ausland hat er sich seine Sporen als Schauspieler und Autor bereits verdient. Nun möchte sich Raoul Biltgen auch in Luxemburg einen Namen machen. In: Woxx 18.02.2005.
2014 Ganz ohne geht dann doch nicht. [Theaterkritik zu "De Wollef kënnt heem"] In: d’Lëtzebuerger Land 23.05.2014, S. 15.
Anina Valle Thiele
2014 Lëtzebuerger Bauernposse. [Theaterkritik zu "De Wollef kënnt heem"]. In: woxx, 16.05.2014, S. 4

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Manchmal spreche ich sie aus. Gedichte 1999 1999
Heimweg. Trilogien 2000 2000
Perfekt morden. Roman 2005 2005
Einer spricht. Monologe 2007 2007
Und Danke für den Apfel. Eine kurze Geschichte der Menschheit. 2014 2014
Schmidt ist tot. 2017 2017

Membre

Nom
LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1985-2016]
Namasté
Syndikat (Vereinigung deutschsprachiger Kriminalschriftsteller)
Theatergruppe des LGE (Maroldt)
Dernière mise à jour 25.09.2018