Mathias Weber

Bour/Sûre - Esch-sur-Alzette


Photo: Mathias Weber
Mathias Weber
Photo: ©

Mathias Weber fréquenta le Grand Séminaire de Luxembourg et fut ordonné prêtre en 1926. Vicaire à Niederfeulen, puis à la paroisse Saint-Joseph à Esch/Alzette, il fut nommé en 1933 curé à Syren. En 1935, il fut nommé secrétaire général de l'université populaire catholique et de la Fédération des jeunes agriculteurs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il retourna à Esch/Alzette, où il fut doyen de 1951 à 1961. En 1953, il recueillit les sermons qu'il avait prononcés à l'occasion du pèlerinage de l'Octave l'année précédente dans l'ouvrage Le'f Mamm, ech wêss et net ze soen.

Dans Mein Pfarrer bei den Nazis, Mathias Weber raconte des épisodes de l'occupation national-socialiste à Esch/Alzette et évoque entre autres une querelle entre la municipalité et la paroisse sur les réquisitions, ainsi que sur la libération de la ville par les Américains. Le récit de vie se consacre avant tout aux mesures de répression que l'Église et l'auteur lui-même avaient subies.

 

Sous l'initiale de son nom de famille, "W.", Mathias Weber signa en 1927, dans le journal Arbeiter-Zeitung, sa critique sur le recueil de poésie Der Dom de Albert Hoefler

Claude D. Conter

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Mein Pfarrer bei den Nazis
Mathias Weber [Auteur]
1949
DEU
1949

Collaborations diverses

Titre Année Langue Genres yearsort
Lisette. Histoires pour les enfants. Illustrations de Mathias Weber
Henriette Clement-Besseling [Auteur]
1921
FRE
1921

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Joseph Flies
1979 Das andere Esch - an der Alzette. Ein Gang durch die Geschichte
1987 Radioscopie de la littérature luxembourgeoise sur la seconde guerre mondiale. Bibliographie annotée des publications autonomes des quarante dernières années
Dernière mise à jour 17.07.2017